Avifaune et réseaux électriques

Les risques induits par les lignes

Héron cendré ayant percuté une ligne électrique - photo Francois FleutryLes lignes THT représentent surtout un risque de collision pour les oiseaux lors de leurs déplacements vers des lieux de gagnage ou lors de leurs migrations. Ce risque est accentué par temps de brouillard, lorsque les lignes sont basses et par ailleurs disposées perpendiculairement aux voies de déplacement (cf. chapitre C.II consacré au risque de collision).

Les lignes MT représentent quant à elles plutôt un risque d'électrocution pour les oiseaux. Ces derniers se servent du poteau électrique MT comme poste d'affût ou comme reposoir. Le risque réside notamment pour les espèces à grande envergure, qui peuvent mettre en contact simultanément une partie de leur corps avec deux phases (deux conducteurs) ou une phase (un câble) avec un conducteur relié à la terre (l'armement métallique fixé sur le poteau). (cf. chapitre C.I. consacré au risque d'électrocution).

Vous êtes ici : Accueil Etudes Expertise Réseaux électriques Les risques induits par les lignes