Rapace mort électrocuté - photo André SchontLa faible quantité d’oiseaux enregistrés sous cette cause peut paraître surprenante mais la plupart des appels téléphoniques au sujet de tels cas d’électrocution concernent des oiseaux déjà morts. Ceux-ci n’entrent donc pas dans les statistiques des animaux traités au centre.

A ce titre, La LPO PACA a entrepris de réaliser la synthèse des cas de mortalité constatés. En France, les données de collisions et d’électrocutions d’oiseaux sur le réseau électrique aérien sont déjà de plus de 5000 cas concernant 153 espèces sur la période 1982-2006. Le dépouillement de ces chiffres montre que les principales victimes sont des oiseaux de grande envergure ou qui utilisent régulièrement les supports électriques comme perchoir.

La LPO PACA est fortement investie sur ce dossier : formation des agents EDF, hiérarchisation et cartographie des enjeux, rédaction des cahiers techniques d’EDF pour utiliser les systèmes de neutralisation, recours au conseil d’Etat contre la ligne THT de Boutre-Broc-Carros dans le Verdon, animation du Comité National Avifaune, rédaction de communiqués de presse, etc.

Chacun peut agir en effectuant des relevés dans sa commune pour signaler les zones à problèmes ou en transmettant les informations sur un oiseau électrocuté.