Passereau sur un poteau creuxVoilà une trentaine d’années, les amis de la nature ont réalisé que les poteaux téléphoniques métalliques piégeaient les oiseaux dits « cavernicoles » protégés par la loi (mésanges, sittelles, pics, chouettes, etc.) qui ont pour habitude de nicher dans des cavités.

 

Le monde associatif a rapidement alerté France Télécom de ce grave problème. Mais jusqu’ici le succès des interventions de France Télécom s’est avéré peu satisfaisant. Récemment, la LPO et France Télécom se sont donc de nouveau rapprochés pour unir leurs efforts en vue de résoudre ce problème.
France Télécom s'engage aujourd’hui à équiper d’obturateurs durables l’ensemble des poteaux, et ce dans les meilleurs délais. Les zones sensibles signalées par la LPO seront traitées en priorité : abords de réserves naturelles, sites Natura 2000, etc.

Chacun peut agir en effectuant des relevés dans sa commune, pour signaler les zones à problèmes, ou rendre compte de l’efficacité des chantiers d’obturation.