Partenaires du programme de protection de la chevêche du Luberon

DREAL PACALe Ministère de l'Ecologie, dans le cadre d'un Plan National d'Action, soutient un programme de suivi des populations (Observatoire national Inter-Parcs), la valorisation des actions entreprises chaque année par une multitude d'acteurs locaux pour la conservation de cette espèce (bulletin Chevêche-info et les Rencontres du réseau Chevêche) et une opération de sensibilisation destinée à mieux faire connaître les oiseaux de la nuit (Nuit de la Chouette).

Depuis 2010, la LPO anime une déclinaison de ce Plan en région Provence-Alpes-Côte d'Azur avec le soutien de la DREAL PACA ; sa mise en œuvre s'appuie sur l'expérience acquise dans le cadre d'un programme d'étude et de protection de la Chevêche mené en partenariat avec le Parc naturel régional du Luberon depuis 2004.

Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'AzurLe Conseil Régional PACA soutient le programme Chevêche au travers son réseau des Parcs naturels régionaux. Les PNR sont au cœur de la problématique de conservation d'une espèce comme la Chevêche. Etroitement associée aux paysages ruraux façonnés par l'agriculture et l'élevage, cette espèce constitue un remarquable indicateur de la qualité des milieux. A partir de 2012, la mise en place d'un Observatoire régional Inter-Parcs, mobilisant les Alpilles, le Luberon et le Verdon ainsi que la Réserve de Biosphère du Ventoux et le Grand Site de Sainte-Victoire, aura pour objectif de croiser sur le long terme l'évolution des paysages avec la tendance des effectifs de Chevêches.

Parc naturel régional du LuberonLe Parc naturel régional du Luberon fait figure de site « pilote » dans l'étude et la conservation de la Chevêche en région PACA. Investi dans l'Observatoire national Inter-Parcs depuis 1995, il mène depuis 2005 un programme ambitieux à l'échelle de son territoire. Ce programme comprend le suivi démographique des effectifs, une étude sur la biologie de reproduction et la dynamique de population (baguage) ainsi que la sensibilisation du public. Une étude de faisabilité pour la mise en place d'une MAET Chevêche a également été réalisée avec l'objectif d'associer les agriculteurs à la problématique de conservation de cette espèce.

Parc naturel régional des AlpillesSituées à mi chemin entre la Crau et les plaines agricoles de Vaucluse, principaux bastions régionaux de la Chevêche, les Alpilles constituent un territoire « charnière » dans la répartition de cette espèce en Provence. Depuis 2012, le Parc naturel régional des Alpilles est partenaire de l'Observatoire régional Inter-Parcs. Le recensement réalisé à cette occasion permettra de donner une idée des effectifs de Chevêche et de localiser les principaux noyaux de population présents sur ce territoire.

BiosphèreLa réserve de Biosphère du Mont Ventoux est une aire protégée qui a pour objectif de concilier la conservation de la biodiversité et le développement durable. Un recensement réalisé en 2010 a permis d'identifier certaines communes de ce territoire comme un des principaux bastions de l'espèce en Vaucluse. Avec le soutien du Syndicat Mixte d'Aménagement et d'Equipement du Mont Ventoux (SAEMV), un travail d'expertise a pu être réalisé en 2011 sur la commune de Mazan visant à identifier les sites de nidification favorables à la Chevêche. Une centaine de sites ont pu ainsi être localisés soulignant l'importance du petit bâti rural (cabanons de vigne) encore présent sur la commune et dont l'entretien et la préservation reste localement indissociable de toute mesure de conservation efficace en faveur de cette espèce.

Fondation ItanciaLe fonds de dotation ITANCIA soutient financièrement de nombreuses actions visant la protection de la nature en France métropolitaine, dans les DOM-TOM et dans les pays du continent africain. ITANCIA a ainsi soutenu en 2012 un projet de la LPO PACA qui consistait en la pose de nichoirs en faveur de la Chevêche d'Athéna dans le Parc naturel des Alpilles et la Réserve de biosphère du Mont Ventoux. Ces nichoirs, outre l'impact positif en faveur de la nidification de la Chevêche, permettent également de sensibiliser les propriétaires concernés aux enjeux de conservation liés à cette espèce.

Ligue pour la protection des oiseauxLa Mission Rapaces met en place différents programmes nationaux destinés en priorité aux espèces les plus menacées. Ses différents rôles sont le suivi sur le terrain des espèces concernées, la mise en œuvre de mesures de conservation des rapaces et de leurs habitats, la coordination entre les différents partenaires et la sensibilisation du grand public. A ce titre, elle coordonne chaque année l'édition du bulletin « Chevêche-infos » et anime les rencontres nationales du réseau Chevêche. Ces rencontres se sont déroulées dans le Parc naturel régional du Luberon en 2011 en partenariat avec la LPO PACA.

Fondation Nature et DécouverteLa Fondation Nature et Découvertes a pour objectifs d'initier et de concrétiser des projets associatifs de terrain en France et à l'étranger. Elle a soutenu activement un programme expérimental visant au renforcement de populations de Chevêche à partir des oiseaux recueillis au Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage. Une trentaine de jeunes Chevêches ont ainsi pu être équipées d'émetteur pour être suivies dans leur phase de réadaptation au milieu naturel.

Association La ChevêcheLa Chevêche est un groupe ornithologique local dont les activités concernent essentiellement l'étude et la protection des oiseaux. Depuis de nombreuses années, ses membres assurent un suivi des populations de Chevêche dans le secteur périurbain du Garlaban sur la commune de Marseille. L'association participe au comité de pilotage régional établi dans le cadre de la déclinaison du Plan National d'Action.

Parc naturel régional du verdonA cheval sur le département des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, le Parc naturel régional du Verdon constitue un territoire de transition entre les plaines de basse-Provence et les massifs alpins ; il est engagé dans l'observatoire régional Inter-Parcs depuis 2012.