Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Retour point par point sur les promesses faites par le candidat Macron en 2017. En avril 2017, la LPO avait questionné les candidats à l’élection présidentielle sur leurs propositions en matière de protection de la biodiversité. Emmanuel Macron avait répondu à nos questions sur ses ambitions écologiques. Six mois avant l’échéance de son mandat, la LPO a analysé les résultats obtenus par le Président de la République au regard de ses propres engagements. Entre reports d’échéance, dérogations et reculades, ils sont globalement décevants, en particulier sur des enjeux majeurs tels que la surexploitation des ressources naturelles, l’agriculture et l’artificialisation des sols.

Lire la suite...Pour avoir altéré l’habitat de la tortue d’Hermann, le Château de Berne a été condamné ce vendredi 24 septembre. Le délibéré sur l’affaire impliquant le viticulteur dans la destruction de l’habitat de cette espèce protégée, fait part d’un jugement exemplaire de 100.000 euros d’amende et 375.700 euros qui seront affectés à la réparation du préjudice écologique. 3000 euros de dommages et intérêts seront également versés pour chacune des associations requérantes, la SOPTOM-CRCC, FNE PACA et la LPO PACA.

Lire la suite...Incroyable mais vrai : au lendemain du Congrès mondial de l’Union internationale de conservation de la nature à Marseille où il déclarait la main sur le cœur sa détermination à porter les enjeux de protection de la biodiversité à hauteur de la bataille engagée contre le changement climatique, et à la veille de présider l’Union Européenne, le Président français s’apprête à autoriser le piégeage traditionnel de plus de 110.000 oiseaux sauvages, alors que le Conseil d’Etat et la Cour de Justice Européenne ont récemment déclaré cette pratique illégale.

Lire la suite...La LPO dénonce l’irresponsabilité des auteurs et l’impuissance des pouvoirs publics.

Lire la suite...Après l’interdiction de la chasse à la glu fin juin, le Conseil d’Etat a annulé plusieurs décisions ministérielles autorisant d’autres modes dits « traditionnels » de piégeage d’oiseaux sauvages. La LPO demande désormais au gouvernement d’agir en conséquence et d’abolir ces pratiques d’un autre âge. 

Lire la suite...Dans les Alpes de Haute Provence, comme sous les yeux d’un oiseau, cette vidéo vous transporte au-dessus de la montagne de Lure. Ces douces collines sont recouvertes d’un manteau forestier hospitalier avec entre autre, de petites zones humides très rares, de beaux chênes sessiles et des pins. Parmi la faune, de nombreux oiseaux et mammifères peuplent cette forêt. Ils sont aujourd'hui menacés.

Lire la suite...Le gouvernement renouvelle pour un an la suspension de la chasse au Courlis cendré et à la Barge à queue noire, deux espèces en déclin. Encourageant, mais encore insuffisant. 

Lire la suite...Selon le suivi des oiseaux communs, la tourterelle a perdu 50% de ses effectifs entre 2001 et 2019.

Lire la suite...Suite aux requêtes de la LPO et de plusieurs associations, le Conseil d’Etat vient d’annuler partiellement l’arrêté ministériel du 3 juillet 2019 classant les « espèces susceptibles d’occasionner des dégâts » (ESOD, anciennement dénommés nuisibles) dans les départements français. Une victoire en demi-teinte pour la LPO qui compte bien obtenir des modifications substantielles au prochain arrêté en préparation.

Lire la suite...Le 29 novembre 2019, pour la première fois depuis des années, le Conseil d’Etat ne déboutait pas la LPO de son recours sur la légalité du piégeage des oiseaux à la glu (1) et décidait d’interroger la Cour de Justice de l’Union Européenne. Le 17 mars 2021, cette dernière confirmait l’illégalité de cette pratique au regard de la Directive européenne de protection des oiseaux. Comment aurait-il pu en être autrement puisque l’Espagne et Malte avaient déjà été condamnées pour les mêmes pratiques ?