Refuge LPO de l'école maternelle de Golf Juan © Sandrine MAHIEUL’école maternelle de Golfe Juan était voisine d’une magnifique bâtisse abandonnée, également propriété de la commune, dont une partie du jardin étaient prêtée à l’école maternelle depuis des années.

Après des agrandissements et des modifications dans l’école (destruction de vieilles bâtisses, création d’un hall, agrandissement de la cour, transformation de logements en salle de classe) le jardin a été pleinement intégré dans l’espace.

 

Actuellement ce dernier est planté d'agrumes (pamplemoussiers, orangers...) de plusieurs mètres qui produisent énormément de fruits. Les plates-bandes bétonnées ont été utilisés pour planter des centaines de bulbes et un "jardin aromatique". La terre étant de très bonne qualité, les enseignantes ont créé un potager (salade, tomates, fraises, concombres...) au printemps dernier. Un composteur est en place aussi dans le jardin même si nous avons du mal à avoir un compost de bonne qualité. Aucune trace de pesticides, d’engrais ou d’autres produits depuis des décennies....

 

Tout était donc réuni pour créer un Refuge LPO, au niveau de cette espace réaménagé.

 

Mme Sandrine Mahieu, enseignante a installé, en même temps que le joli nichoir Refuge LPO©, une buche percée, un hôtel à insecte et des boules de graisse pour nourrir les oiseaux qui viennent déjà en grand nombre.

 

Malheureusement, suite aux inondations, le mur du jardin (côté rue) s’est effondré, le limon et les branchages se sont accumulés, le compost est en piteux état. Cependant, à l’annonce des beaux jours, les jardiniers municipaux ont entièrement débroussaillé le jardin, nous laissant une page blanche à réécrire.

 

Sandrine Mahieu

 

Refuge LPO de l'école maternelle de Golf Juan © Sandrine MAHIEURefuge LPO de l'école maternelle de Golf Juan © Sandrine MAHIEURefuge LPO de l'école maternelle de Golf Juan © Sandrine MAHIEURefuge LPO de l'école maternelle de Golf Juan © Sandrine MAHIEURefuge LPO de l'école maternelle de Golf Juan © Sandrine MAHIEURefuge LPO de l'école maternelle de Golf Juan © Sandrine MAHIEU