Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Le tribunal administratif de Toulon a annulé la décision du conseil municipal de Rocbaron datant du 18 juin 2018 et emportant mise en compatibilité du plan local d’urbanisme de la commune. Cette décision portait approbation sur une déclaration de projet relative à l’extension de la zone commerciale du Fray Redon. Cette zone de 16 hectares aurait amené l’imperméabilisation de 58% des sols d’une zone agricole, régulièrement envahie par les eaux lors des fortes pluies.

Lire la suite...Dans une lettre ouverte aux Eurodéputés, ils réclament une réforme totale de la Politique Agricole Commune pour enrayer la crise écologique.

Lire la suite...La chasse en France d’espèces menacées ruine les efforts de conservation mis en œuvre par d’autres pays européens.

Lire la suite...Un projet de décret gouvernemental cherche à contourner la directive européenne de protection des oiseaux à travers de sournoises dérogations.

Lire la suite...La LPO qui alerte depuis des années sur le mauvais état de conservation de cette espèce emblématique de nos montagnes demande sa protection définitive.

Lire la suite...Une fois de plus, la LPO s’insurge contre la perpétuation de ces pratiques moyenâgeuses, non sélectives et cruelles envers la faune sauvage.

Lire la suite...Une bonne nouvelle pour cet oiseau inscrit sur la liste rouge des espèces menacées de l’UICN.

Lire la suite...A peine arrivée, la nouvelle Ministre de la transition écologique et solidaire vient de signer un arrêté autorisant l’abattage de 6 000 Courlis cendrés. Cette espèce est pourtant en danger selon les listes rouges de l’Union Internationale de Conservation de la Nature (IUCN). Le gouvernement s’acharne contre le patrimoine naturel de la France. La LPO ne compte pas en rester là : ces nouveaux éléments ont été transmis à la Commission européenne et nous sommes résolus à attaquer les deux arrêtés en question. La France reste le dernier pays de l’arc Atlantique à autoriser la chasse de cette espèce en danger. 

Lire la suite...Grâce aux éléments communiqués par la LPO, la France est mise en demeure pour manquement à ses obligations de protection d’espèces menacées. Sont particulièrement visés la chasse des oiseaux migrateurs, d’espèces en mauvais état de conservation, et le piégeage indifférencié sous prétexte de tradition. La France a 2 mois pour répondre.

Lire la suite...Participez dès à présent à la consultation publique pour dire non au tir de 150 000 oiseaux en France sur trois ans !