Rainette méridionale © Aurélien AudevardLa couleur verte de la Rainette méridionale lui permet de se camoufler à merveille dans la végétation. Elle s’y accroche à l’aide des disques adhésifs au bout de ses doigts. Elle se différencie de la Rainette verte, par l’absence du double liseré foncé/pâle sur les flancs, et par son chant. Elle pond dans des eaux stagnantes peu profondes et se nourrit d’insectes. Sa raréfaction est due à la disparition des zones humides et l’utilisation de pesticides.