Couleuvre viperine © Nicolas BastideEspèce inoffensive, la Couleuvre vipérine est souvent confondue avec une Vipère. Elle s’en différencie par ses pupilles rondes, ses grosses écailles sur la tête ainsi que sa queue longue et effilée. Espèce semi-aquatique, la Couleuvre vipérine apprécie les zones humides de la région, telles que les cours d’eau et les mares, mais peut aussi se trouver en eau saumâtre, dans des marais ou des salins. Elle se nourrit essentiellement d’amphibiens et de poissons, qu’elle chasse principalement à l’affût.