Chardonneret élégant © Aurélien AudevardEn ces premiers jours d’octobre, les vols de passereaux commencent à animer le ciel varois. Les champs d’herbes folles jaunis par les chaleurs de l’été, voient l’apparition d’une nouvelle floraison bariolée et parée de couleurs étincelantes. Ils sont bien là, accrochés aux bardanes, les magnifiques Chardonnerets élégants épluchent les fleurs séchées à la recherche des graines.

 

Qui est-il ?

Avec ses 14 centimètres et sa quinzaine de grammes, le Chardonneret élégant appartient à la famille des fringilles. Il est sans aucun doute le plus connu d’entre tous avec son masque de clown rouge et noir, ses ailes noires à bandes jaune or et son bec conique clair. L’oiseau en vol se distingue à son croupion blanc et sa queue courte noire et blanche. Mâle et femelle ne se différencient que par la quantité de rouge sur la tête. La beauté de cet oiseau protégé, lui vaut d’ailleurs les convoitises de nombreux collectionneurs d’oiseaux d’ornements.

 

Son habitat est principalement constitué de milieux ouverts pourvus de friches, de jachères, de vergers, de haies ou de bosquets. On le trouve également dans les régions cultivées parfois en limites de villes avec des parcs et des jardins. Son alimentation se porte sur les graines de chardons, mais aussi celles de cardères et de légumineuses qu’il glane au sommet de ces plantes ou même parfois au sol. C’est également un visiteur régulier des mangeoires où il vient piller les graines de tournesol. En été, lors de l’élevage des jeunes, une large gamme d’arthropodes est également consommée.

 

Le couple se forme durant l’hiver, puis la reproduction prend place en avril. Les deux partenaires construisent un nid dans une enfourchure d’un arbre. Cette coupelle est une œuvre d’art, formée d’herbes sèches, de radicelles entrelacées, puis fixée par des toiles d’araignées, des crins et des duvets végétaux. Cinq œufs sont pondus puis couvés par la femelle durant une douzaine de jours. Les poussins sont nourris par les deux parents pendant deux semaines avec une bouillie issue d’un mélange de graines et d’arthropodes divers. A l’âge de trois semaines, les jeunes oiseaux sont capables d’effectuer des vols avec leurs parents, qui vont leur apprendre à rechercher leur nourriture. C’est à la fin du mois de septembre que les premiers mouvements migratoires vont débuter. Le Var et le sud de la France vont recevoir de nombreux migrateurs en Provenance de Suisse, d’Allemagne ou des pays de l’Est.
Le Chardonneret élégant occupe une large aire de distribution sous les latitudes tempérées et méditerranéennes notamment du Maghreb jusqu’en Scandinavie méridionale, puis plus à l’Est jusqu’en Sibérie. Quatorze sous-espèces sont connues dont trois sont présentes en France.

 

Comme de nombreux passereaux granivores, le Chardonneret élégant a subi une réduction de ses effectifs de près de 40 % en dix ans ! Cette constatation est à mettre en relation avec la modification des pratiques agricoles, notamment la disparition des jachères et des chaumes hivernaux. Le braconnage, avec probablement des milliers d’oiseaux capturés chaque année au filet ou par divers autres moyens illégaux, impacte également fortement une population déjà bien affaiblie. Ces oiseaux sont revendus à prix d’or pour alimenter des trafics divers entre le Maghreb, le nord de la France et de l’Europe.

 

Victime du braconnage...

Le Chardonneret élégant est présent durant toute l’année sur la commune d’Hyères, avec notamment le renfort de nombreux hivernants à la mauvaise saison. De nombreux braconniers sévissent actuellement dans les lieux parfois publics et privés, en capturant ou tuant illégalement de nombreux passereaux (Rougegorges, fauvettes, pinsons, chardonnerets). Filets, pièges métalliques en forme de demi-lune, appareil sonore émettant des cris d’oiseaux autant d’installations que vous devez signaler impérativement à l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Leurs recommandations sont simples : ne pas intervenir, noter le maximum d’information sur le lieu et l’heure de découverte de ces engins meurtriers et les contacter rapidement au 04 94 68 76 59.