Héron cendré © Aurélien AudevardNos petits-enfants verront-ils encore cette scène ? Depuis 1970, la planète a perdu 35 % de ses zones humides, c’est le triste constat que soulève la Convention Ramsar. La région méditerranéenne enregistre les plus grandes dégradations, sous la pression démographique et du dérèglement climatique. En découle, l’extinction à long terme de toute une cohorte d’espèces animales et végétales. Fondamentale pour la vie, ces milieux jouent aussi des rôles écosystémiques essentiels par exemple dans la stabilisation des crues.