Renard roux © Aurélien AudevardAccusé de terroriser le poulailler, ce petit canidé, traîne en effet une réputation de voleur de poules qui lui vaut d’être encore classé comme nuisible. Cependant, on connaît moins bien ses rôles de charognard, évacuant les animaux malades ou blessés ; mais aussi de régulateur des rongeurs évitant ainsi les pullulations et donc les ravages aux cultures. Cette régulation des rongeurs restreint également la propagation de la maladie de Lyme, puisqu’elle élimine en même temps les campagnols porteurs de tiques infectés susceptibles de contaminer l’homme.