Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Relâcher d'un Hérisson d'Europe au Refuge LPO de la Plaine de l'Abbaye à Villeneuve-lez-AvignonAu-delà de la simple activité de jardinage que permettent les jardins partagés, l’idée était d’attirer l’attention des jardiniers-adhérents et de la population riveraine sur les richesses naturelles que recèle le site et sur les conditions ainsi créées favorables au maintien, à l’accueil et à la préservation du vivant, dans un contexte national et local préoccupant d’appauvrissement de la biodiversité, attesté par la communauté scientifique.

 

Nos engagements

  • Recenser les oiseaux sédentaires et migrateurs de passage, présents temporairement ou en permanence sur le site.
  • Assurer le suivi du devenir des hérissons introduits sur le site (opération menée conjointement le 8 avril 2017 par notre association et le Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage).
  • Plus globalement, favoriser le maintien et l’enrichissement de la biodiversité par des installations et des actions adéquates.
  • Rendre compte des observations effectuées : à la communauté des jardiniers et à la LPO, notre interlocuteur contractuel.

Hôtel à insectes au Refuge  de la Plaine de l'Abbaye à Villeneuve-lez-Avignon

Les réalisations en 2018

  • Mise en place des mangeoires à oiseaux.
  • Fabrication et mise en place de nichoirs.
  • Nourrissage des oiseaux de nos jardins.
  • Aménagement d’un espace réservé aux espèces végétales mellifères et autres graminées.
  • Un hôtel à insectes pour compléter l’ensemble.
  • Une aire de Compostage.
  • Des toilettes sèches.
  • Suivi des hérissons qui ont été relâcher suite à des soins au niveau du Centre de sauvegarde de la Faune sauvage de la LPO PACA.
  • Développement d'un « kit d’urgence Hérissons" au cas ou un hérisson soit trouvé mal en point.

La mise en refuge LPO des jardins partagés de la Plaine de l’abbaye a indiscutablement favorisé la mobilisation d’une majorité de jardiniers :

  • au sein de l’association, par la mise en chantier et la réalisation d’actions traduisant un souci affirmé de préservation de la biodiversité sur le site et ses environs (constitution de groupes thématiques, initiatives individuelles et collectives) ;
  • hors de l’association, en encourageant certains jardinier(e)s à expérimenter chez eux des installations en faveur des oiseaux (nichoirs, mangeoires, identification d’espèces, observations de nidification…), sur le modèle des dispositifs mis en place aux jardins.

Mise en place des mangeoires à oiseaux Le dispositif ainsi conçu met les oiseaux fréquentant les mangeoires hors de portée d’éventuels prédateurs (chats en divagation dans l’enceinte de nos jardins).Nous l’avons déjà souligné, la situation géographique des jardins partagés, à la lisière de voies de circulation abondamment fréquentées par des sportifs, promeneurs, familles et enfants, souvent curieux d’en savoir plus sur nos pratiques et engagements, constitue un atout certain pour accroître la sensibilisation des citoyens riverains aux enjeux de préservation de la biodiversité sur le territoire de la commune et au-delà.

Myriam Ditta
Référente LPO des Jardins partagés de la Plaine de l'Abbaye.