Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

crapaudrome reotier demontageFace à l'inquiétude justifiée des bénévoles LPO Ecrins-Embrunais de voir les crapauds remontant de la pisciculture vers les hauteurs de Réotier se heurter à la bâche infranchissable sur le chemin de retour, le crapaudrome a été démonté.

Le site dit de la Fontaine pétrifiante à Réotier (Hautes-Alpes) accueille une importante population de Crapauds communs/épineux (Bufo bufo/spinosus). Lors de la migration nuptiale au début du printemps, les crapauds issus des alentours transitent vers les mares pour se reproduire.
Lors de ces déplacements, les crapauds sont contraints de traverser la route départementale bordant le site de reproduction, engendrant une forte mortalité routière des crapauds.
Depuis 2016, la LPO PACA avec le groupe Ecrins-Embrunais réalise une opération de sauvetage routier coordonnée (de même à Pelleautier depuis 2013) : une partie des crapauds trouvés vivants sur la route sont sauvés par des volontaires qui les ramassent pour les faire traverser.

crapaudrome reotier avantEn 2019 et 2020, le Département des Hautes-Alpes, la commune de Réotier et la LPO ont installé un crapaudrome : une bâche / barrière pour tester si le projet de crapauduc envisagé prochainement serait efficace car il devra â terme canaliser les amphibiens sur une relativement longue distance vers un tunnel sous la route. Le sauvetage était toujours assuré par les bénévoles de la LPO en parallèle du dispositif expérimental.

Dans le contexte des mesures de confinements prises au printemps 2020, les bénévoles ont été contraints d'arrêter la surveillance de la migration des crapauds mi-mars.
Les crapauds étant dans la phase post-nuptiale pour un certain nombre d'entre eux (la saison de reproduction est généralement « explosive » et dure une à deux semaines), les bénévoles craignaient que ceux qui remontent de la pisciculture vers les hauteurs de Réotier ne se heurtent à la bâche infranchissable sur le chemin de retour et s'épuisent pour trouver un passage. Ne pouvant être présent sur site chaque soir, une opération de démontage du dispositif a été mené en urgence.
Les crapauds vont pouvoir tranquillement retourner dans leur site d’estivage où ils se sédentariseront et mèneront une vie solitaire.

Fin du rassemblement des crapauds, dispersez-vous messieurs dames !!