Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Monticole bleu © Aurélien AudevardJérémy Dupuy, responsable de programme à la LPO et coordinateur d’ODF, vous parle de ce projet d’atlas dynamique sur les oiseaux de France.

 

En quoi consiste le projet Oiseaux de France ?  

Jérémy Dupuy : « Oiseaux de France est un projet collaboratif qui vise à mettre à jour de manière régulière les connaissances sur l'avifaune de France métropole et d’Outre-Mer). Il s’agit d’un atlas numérique, permettant ainsi une large diffusion de l’information. Une phase de terrain de trois ans et commençant cette année sera nécessaire à la réalisation de l’atlas “Oiseaux de France”. Les résultats seront publiés à l’horizon 2024. »

 

Où pourra-ton consulter les informations relatives au projet ODF ? 

JD : « La présentation du projet, les méthodes et les résultats () seront diffusés sur la plateforme dédiée : www.oiseauxdefrance.org et dont la mise en ligne est prévue début mars 2021.  »

 

Quel genre d’information trouvera-t-on sur la plateforme ?  

JD : « Tout d’abord des cartes dynamiques permettant de visualiser l’avancement des prospections seront disponibles dans un module dédié à la phase de terrain.

Dans un second temps, les cartes de répartition en période de reproduction et d’hivernage, les courbes de tendances démographiques et les estimations de tailles de population seront accessibles sous la forme de fiche-espèces.  

Ces éléments graphiques seront issus de l’analyse des données collectées pendant la phase de terrain. Les résultats obtenus grâce aux différents dispositifs nationaux comme l’Observatoire Rapaces, le STOC/STOM/SHOC ou encore le comptage Wetlands seront ainsi valorisés pour chaque espèce. »

 

Quels types de données sont mobilisées pour ODF ?

JD : « ODF s’appuie massivement sur les données de sciences participatives issues des bases de données naturalistes (plateforme Faune France et autres). Ainsi, chaque observateur, novice ou confirmé, peut apporter sa pierre à l’édifice par l’intermédiaire de ses observations.  

Parallèlement, les résultats obtenus via les dispositifs protocolés que sont le STOC, le STOM, le SHOC, le comptage Wetlands, l’Observatoire Rapaces, LIMAT, et d’autres, sont aussi mobilisés. »

 

Quel est l’avantage d’un outil en ligne ?    

JD : « Au lieu de publier un atlas tous les 10 ans, les données seront réactualisées en continu grâce aux données collectées par les milliers d’observateurs bénévoles.  Chacun pourra consulter les derniers résultats disponibles sur l’état de conservation des différentes espèces d’oiseaux de France grâce à cet outil gratuit. »

 

Cet outil ne risque-t-il pas de faire doublon avec Faune France et les autres bases de saisies ? 

JD : « La plateforme Oiseaux de France sera uniquement un support de restitution de connaissances. Faune France et toutes les bases locales resteront les outils privilégiés pour la collecte de données. »

 

Et les territoires d’outremer dans tout ça ?  

JD : « Oiseaux de France rassemblera les connaissances sur l’avifaune métropolitaine au même titre que celle des différents territoires d’Outre-Mer. »

 

Quel type de structures sont impliquées dans ce projet collaboratif ?  

JD : « Ce projet associe toutes les structures qui travaillent à l’amélioration de la connaissance et de la conservation des oiseaux en France. Soit un large panel d’associations de France métropolitaine et d’Outre-Mer, d’organismes de recherche et d’acteurs publics, tel que l’OFB. »

 

Vous souhaitez être tenu(e) informé(e) de l’avancée de ce projet et des enquêtes avifaunistiques (STOC, SHOC, Wetlands, Observatoire Rapaces, …) ? 

Abonnez-vous dès à présent à la Newsletter Oiseaux de France ! Vous recevrez six lettres d’information par an. La première est prévue début février 2021.

 

Plus d’informations

Consultez la page de présentation du projet ODF sur Faune France.

Vous êtes intéressé(e) par le projet ? Prenez contact avec les associations ornithologiques locales proches de chez vous ou devenez bénévole.

S’informer sur les enquêtes STOC, STOM, SHOC, Wetlands, Rapaces et LIMAT.

 

Source : https://www.lpo.fr/actualites/oiseaux-de-france-odf-quesaco