Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Grenouille rousse © Tangi CorvelerBien que toutes les espèces d’amphibiens ne pondent pas à la même période, février est un bon mois pour en rechercher certaines. Nous vous invitons à prospecter notamment la Grenouille rousse et la Grenouille agile qui sont, avec le Crapaud épineux, les espèces les plus précoces. Ce défi naturaliste s'adresse aux observateurs de tous niveaux, ayant pour objectif de se mobiliser pour enrichir nos connaissances sur ces espèces, pour lesquelles il y a encore beaucoup à découvrir !

 

Qui sont-elles ?

Les adultes présentent une coloration de la face supérieur du corps brunâtre ou roussâtre. Un masque temporal brun foncé s’étend en arrière de l’œil et recouvre le tympan. Un chevron foncé entre les épaules est souvent présent. On peut les confondre, sinon ce serait trop facile ! D’ailleurs, certaines observations alpines sont parfois sujettes à débat par les spécialistes !

 

La Grenouille rousse (Rana temporaria)

Grenouille rousse © H. Krisp CC BY 3.0C’est l’amphibien qui atteint les plus hautes altitudes : jusqu’à 2 800 m dans les Alpes. Elle vit dans les prairies, pâturages, forêts. Elle pond dans une diversité de mi-lieux stagnants ou légèrement courants : lacs, étangs, mares, fossés, tourbières...

 

La Grenouille agile (Rana dalmatina)

Grenouille agile © Aurélien AudevardSa présence est généralement associée au boisements et aux fourrés : forêts de plaine, boisements alluviaux, bocages. Elle pond dans des mares, étangs, fossés, ainsi que les ornières, presque toujours en milieu fores-tier.

 

Télécharger la fiche détaillée du défi nature "Les grenouilles brunes"

Rendez-vous sur faune-paca.org rubrique Défis nature, vos données contribueront au projet d’Atlas herpétologique de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Bonnes observations hivernales !

Les défis nature