Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Œdicnème criard © Martin SteenhautL’Œdicnème criard (Burhinus oedicnemus) fait l’objet de prospections spécifiques dans le cadre de l’enquête Limicoles et Anatidés nicheurs (LIMAT). En effet, les milieux fréquentés par cette espèce diffèrent de ceux de la majeure partie des espèces ciblées dans l’enquête LIMAT et suivies dans les mailles tirées au sort en zones humides. La diversité des milieux de reproduction (champs, vignes, lits de rivières, gravières et friches industrielles, pour ne citer que les principaux) ainsi que sa discrétion demandent la mise en place d’un protocole d’inventaire particulier.

Les comptages des rassemblements postnuptiaux ont été privilégiés pour éviter une surcharge de protocole au printemps lorsque la détection des individus est difficile. Suite à la reproduction, les Œdicnèmes se rassemblent en effet dans des secteurs favorables avant de partir en migration d’automne.

 

Notre objectif

Le comptage des rassemblements postnuptiaux peut être un indicateur pour estimer la taille des populations nicheuses locales et par extension celle de la population nationale. Entre aout et septembre les premiers rassemblements se forment avec des individus nicheurs locaux. Puis à partir de début octobre, les sites de rassemblement regroupent des oiseaux de territoire plus lointain (régionaux) voir déjà les premiers migrateurs. Sachant que cette espèce est relativement peu abondante dans les pays voisins (excepté l’Espagne), il est probable que les oedicnèmes dénombrés en rassemblement correspondent principalement à des nicheurs français (il n’y a que 350 couples nicheurs au Royaume Uni).

Retrouvez toutes les informations pour participer à l'enquête sur la page dédié : https://www.faune-paca.org/index.php?m_id=20134

 

Sciences participatives