Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Huppe fasciée © Martin Steenhaut - martinsnature.comLe rapport d'activités 2017 de la LPO PACA vient de paraitre en version téléchargeable sur notre site internet. Vous pouvez le télécharger ici au format pdf. L'assemblée générale 2018 aura lieu le 16 juin à Carpentras, dans le département de Vaucluse. Retrouvez toutes les informations utiles pour y participer dans la rubrique dédiée.

 

Éditorial de Gilles Viricel, Président de la LPO PACA

Chers amis,

2017 a été une année intense pour la LPO PACA. Doit-on s’en réjouir ? Nous préférerions probablement tous que la nature soit totalement prise en compte, respectée et aimée par nos concitoyens, par les institutions, les administrations, les entreprises, bref par la Société. Nous en sommes encore loin, même si des progrès peuvent se faire sentir. Il faudra attendre encore longtemps avant que la biodiversité prospère sous toutes ses formes. C’est la raison pour laquelle, nous devons poursuivre nos activités d’études, de sensibilisation, de communication, d’éducation et parfois notre activisme juridique. Ce rapport d’activités démontrera, je l’espère, que la LPO PACA est un acteur majeur de la protection de la nature dans notre région. Je souhaite que sa lecture incite aussi bien le simple citoyen que le décideur à rejoindre notre engagement.

Un nouveau président ou une nouvelle présidente de la LPO PACA sera élu(e) en 2018. Nous sommes ainsi capables de nous renouveler sur des postes bénévoles à responsabilité. C’est je pense une bonne nouvelle, car cela atteste de la vitalité démocratique de notre association.

Durant mes sept années de présidence, de nombreux chantiers ont été réalisés. La révision de nos statuts par deux fois et la mise en place d’un règlement intérieur ont tout d’abord permis d’améliorer la gouvernance des groupes locaux et du conseil d’administration. À l’échelle nationale, nous avons aussi resserré nos liens avec la LPO France et ses réseaux sur de nombreux sujets : gouvernance, conservation, juridique, refuges, etc.

Ensuite, le respect des lois étant dans les « gènes » de la LPO, nous avons mis en place un partenariat avec notre avocat, Mathieu Victoria, pour démultiplier notre présence sur le terrain juridique. Nous avons gagné la plupart de nos recours.

Enfin, grâce à vous tous, de beaux projets ou de nouvelles activités ont pu voir le jour ou ont été renforcées : les atlas des mammifères (2016) et des libellules (2017), la création de la RNR des gorges de Daluis (2015), le développement des Refuges LPO©, l’explosion de Faune Paca, l’expansion de notre centre de sauvegarde, les milliers d’animations, nos multiples actions de conservation sur de nombreux groupes taxonomiques, etc. Je remercie les bénévoles, écovolontaires, services civiques et salariés pour leur investissement.

Mais il reste encore beaucoup à faire ! Même si notre situation financière est saine en 2017, nous ne sommes pas à l’abri d’un sérieux coup de vent. Le renforcement de l’activité «Legs et donations» demeure pour moi la meilleure option pour minimiser ce risque. De nombreux autres chantiers attendent la LPO PACA : la prise en compte du dérèglement climatique qui se fait sentir chaque jour davantage, l’urbanisation, les multiples pollutions terrestres et marines, l’incivisme, la survie de notre centre de sauvegarde, etc.

Plus que jamais, la LPO PACA a besoin de vous pour garantir son indépendance !

Bien évidement, je resterai un ardent militant de la LPO et continuerai l’aventure avec vous.

Bonne Lecture
Amicalement,

Gilles Viricel
Président de la LPO PACA