Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Luberon © Jean-Marc SALLESLes oiseaux ont besoin de disposer de grands espaces pour assurer leur cycle de vie. Les espaces protégés Natura 2000 sont des réservoirs de biodiversité prioritaires pour les oiseaux. Grâce aux données issues de faune-paca et avec l'aide des animateurs des sites Natura 2000, la LPO vient de réactualiser pour la DREAL PACA la mise à jour des Zones de Protection Spéciales pour les oiseaux. Nous vous présentons chaque semaine les fiches réalisées pour un département de la région. Aujourd'hui découvrez les ZPS de Vaucluse au travers de 2 fiches.

 

Fiches de présentation des ZPS de Vaucluse

 

Contexte

L’observatoire du réseau des Zones de Protection Spéciale (ZPS), coordonné par la LPO et le MNHN, est un outil créé pour suivre les espèces concernées par la directive Oiseaux (Natura 2000). Il s’appuie sur un réseau de correspondants locaux, ainsi que sur les ornithologues de terrain. Le fonctionnement de cet observatoire nécessite une étroite collaboration entre les acteurs de terrain, les gestionnaires des espaces naturels et les responsables scientifiques. À l’échelle régionale, c’est la DREAL qui fait le choix de la déclinaison de cet observatoire.

La région PACA compte 32 ZPS qui recouvrent 23 % de son territoire, et correspond en surface à 9 % du réseau ZPS national. Le territoire présente donc un enjeu important dans la conservation des espèces concernées par la directive Oiseaux. En Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, la DREAL PACA a souhaité mettre en place un observatoire régional des ZPS, qui a été piloté en 2018 par la LPO PACA, l’ONG référente pour le réseau ZPS européen.

La LPO PACA a eu pour missions, pour la création de fiches de présentation de chaque ZPS et de ses enjeux :

  • la centralisation et l’actualisation des données concernant l’avifaune des ZPS et de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur ;
  • l’analyse de ces données et l’évaluation du dispositif des ZPS ;
  • l’identification des enjeux de conservation des espèces pour la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur ;
  • d’assurer un appui technique aux animateurs Natura 2000 ainsi qu’à la DREAL, en mettant à profit ses connaissances naturalistes et du territoire.