Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Chevêchette d'Europe © Frédéric SpadaCette étude est la première à dresser un bilan du régime alimentaire de la Chevêchette d'Europe, Glaucidium passerinum dans un contexte ''Alpes du Sud''. Les fonds de nids, pelotes et restes de proies ont été récoltés de 2013 à 2019 sur 23 sites de collecte localisés dans la vallée du Champsaur (massif des Ecrins) et le massif du Dévoluy.

Les nids se trouvent entre 1440 et 1870 m d'altitude. Au total 1511 proies ont pu être analysées, soit à l'espèce soit au genre ou à la famille. Le régime alimentaire est ainsi constitué d'au moins 59 espèces qui se répartissent inégalement entre oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens.

Les oiseaux représentent 37 % du régime alimentaire de la Chevêchette d’Europe, les mammifères 62 % (le Campagnol roussâtre, Myodes glareolus représentant à lui seul 34 %) et les reptiles 1 %. Sur les 1511 proies analysées, il n'existe que 2 données d'amphibiens. Deux années de collecte on permis de noter la quasi totalité des espèces-proies qui constitueront au final l'essentiel du régime alimentaire de la Chevêchette d'Europe (94%). L’estimation des proportions de biomasse par classe de proies tend à renforcer la prépondérance des mammifères dans le régime alimentaire (69 %).

Télécharger le Faune-PACA Publication n°94