Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Hirondelle rustique © Aurélien AudevardIl n’y a pas que les grands Rapaces. Faucons, hirondelles, moineaux, cigognes, … nichoirs, sauvegarde d’oeufs, guide de gestion, … les sujets de travail se diversifient et certains embrassent l’ensemble de l’avifaune concernée par les lignes électriques. Si la communication sur les grands rapaces a toujours été prépondérante car prioritaire, elle cache bien d’autres collaborations qui voient le jour et se mettent en place localement. La notion de biodiversité prend peu à peu et logiquement sa place.

Autre constat dans ce bulletin, les programmes européens sont de plus en plus présents. Le LIFE Gypconnect sur le Gypaète barbu mobilise fortement Enedis qui s’investit bien au-delà du prévisionnel pour répondre aux enjeux plus importants que prévus. Le démarrage d’un autre LIFE, cette fois sur le Milan royal, concerne toutes les causes de mortalité dont celles dues aux lignes électriques. Et pour finir, le projet du CNA de montage d’un dossier de candidature nationale LIFE espèces prioritaires (Gypaète barbu, Vautour percnoptère, Vautour moine, Aigle de Bonelli) est un chalenge considérable qui, s’il réussit, nous permettrait une avancée considérable pour la sauvegarde de ces espèces.
Le CNA reste ambitieux et le renouvellement du mécénat de compétence est de bon augure pour l’avenir et l’épanouissement de ces ambitions.

Ce dernier numéro de "Oiseaux & lignes électriques n°33", présentent les actualités portant sur les lignes électriques au niveau national mais aussi dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Consultez ce numéro et les précédents sur notre page dédiée en lien ci-dessous.