Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Installation de protection avifaune par ERDF © Benjamin KaboucheDans le cadre d’un partenariat instauré avec La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) depuis déjà plusieurs années, ERDF a entrepris un programme de protection de la biodiversité. Cela s’accompagne d’un plan de neutralisation des ouvrages électriques situés dans des zones identifiées comme étant à risques par les ornithologues.

 

Mercredi 17 juin 2015, Philippe BONNOURE et Olivier HAMEAU, responsable de programme LPO PACA, Magali GOLIARD, Directrice Adjointe LPO PACA et Patrice PERROT, Directeur ERDF Vaucluse, ont convié les élus et les médias à assister à cet évènement à Bédoin.

 

Depuis 2 semaines, une équipe d’ERDF spécialisée dans le travail sous tension (TST) installe des perchoirs et des protections avifaunes sur une ligne 20 000 V et des supports électriques. Il s’agit d’opérations techniques qui permettront aux oiseaux, et notamment les espèces protégées, de se poser et de reprendre leur envol sans risquer l’électrocution.

 

Ce chantier a permis de sécuriser une ligne aérienne 20 000 Volts entre les postes Pistoles et Madeleine. Les différentes protections posées dans ce cadre vont permettre la suppression de 30 points sensibles présentant des risques de collision et d’électrocution pour les oiseaux : pose de balises, ponts isolants, perchoirs et protecteurs sur isolateurs d’ancrage. Coût de l’opération pour ERDF : 35 000 euros.

 

Les balises, posées sur les câbles électriques tous les 10 mètres, permettent aux oiseaux de matérialiser les lignes. Leurs propriétés réflectives (fluorescent et phosphorescent) et leur conception (elles sont montées sur un anneau mobile et sont donc en mouvement continu car elles tournent sur elles mêmes avec le vent) permettent d’attirer, de jour comme de nuit, l’attention des oiseaux qui changent alors de trajectoire. Les protecteurs, fabriqués en matière plastique, permettent aux oiseaux de grande envergure, lors de leur envol, d’être isolés. Les perchoirs, enfin, leur garantissent de se poser sans s’électrocuter.