Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Prospection du Triton palmé autour de l'Étang de Berre © Aurélie JohanetLe contexte particulier de l’Étang de Berre, rassemblant de nombreuses contraintes anthropiques juste à proximité de sites naturels de grande importance, en fait une zone à enjeu de conservation majeur. Il est nécessaire d’y agir de façon prioritaire dans un objectif de remise en état et de préservation des continuités écologiques.

 

Ce projet s’intéresse aux amphibiens en tant que bioindicateurs de la qualité des milieux humides et des milieux terrestres dans lesquels ils sont imbriqués. Le programme sur 18 mois s’organise autour de quatre grands axes. Cette première année a permis :

  • (A) l’amélioration des connaissances par la mise en place du bio-indicateur RhoMéO dans les zones humides autour de l’Etang de Berre, l’étude de la répartition d’espèces à enjeu (Triton palmé, Grenouille de Pérez), la dynamique de population de Crapauds calamites suite à un incendie ;
  • (B) des actions conservatoires pour la préservation et la reconquête des réservoirs et corridors par la création, la réhabilitation et l’entretien de zones humides, l’amélioration de la transparence des infrastructures linéaires de transport dans le cadre du SRCE ;
  • (C) le transfert de compétences par le montage d’une formation naturaliste, la communication via différents canaux de médiation ;
  • (D) une gouvernance multi-partenariale et un plan d’action en faveur des amphibiens de l’Etang de Berre.