Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Échasse blanche © Aurélien AudevardC’est sous un soleil de plomb et des températures élevées (maximum de 34,8°c) qu’a eu lieu le second passage du mois de juin sur les zones humides hyéroises. Depuis le dernier passage, les cumuls de pluie sont assez faibles avec 13,9 mm. C’est donc sans surprise que nous avons trouvé les zones humides partiellement sèches, en dehors des marais des Etagnets et du Pousset où des nappes d’eau sont encore bien présentes. En toute logique, une légère diminution de la diversité a pu être constatée avec 40 espèces pour 397 oiseaux contactés.

Dans le marais des Estagnets, 8 espèces ont été dénombrées. Un Chevalier cul-blanc a été aperçu en halte migratoire, de retour de la taïga où il a tenté de se reproduire, visiblement sans succès. 11 Hirondelles rustiques et 3 Bergeronnettes printanières occupaient également le marais, comptant respectivement plusieurs juvéniles. 2 Sternes naines ont également survolé le site, effectuant des allers-retours entre leurs zones de pêches et leurs nids installés au coeur des Salins des Pesquiers. 3 Echasses blanches ont également été comptabilisées mais aucun jeune n’a été observé durant ce passage.

Sur la Lieurette, 32 espèces d’oiseaux ont pu être recensées, dont une trentaine de Canards colverts occupant le Roubaud. Le reste des espèces est assez classique : Faucon crécerelle, Pic vert, Coucou gris, Hirondelle rustique, Martinet noir ou Rossignol philomèle. Un mâle chanteur de Pouillot véloce a cependant été contacté sur le site, espèce jusqu’alors inconnue en période reproduction. Les roselières et prairies bordant le canal du Roubaud accueillent toujours une belle diversité de passereaux paludicoles, tels que la Bouscarle de Cetti (5), la Cisticole des joncs (9), une Rousserolle effarvatte et deux Rousserolles turdoïdes. Notons pour finir, la présence d’une Tourterelle des bois, d’un Martin-pêcheur d’Europe, et de deux jeunes Hypolaïs polyglottes.

Le marais de la Bergerie rassemblait seulement 10 espèces, dont une Echasse blanche, une quinzaine d’Hirondelles rustiques en vol, et enfin un cortège classique de passereaux telles que 3 Fauvettes mélanocéphales, une Mésange bleue et 3 Moineaux domestiques.

Enfin sur le marais du Pousset, 11 espèces ont été recensées, dont 3 Goélands railleurs. Les Echasses blanches ont pu profiter du milieu favorable et des niveaux d’eau pour se reproduire avec succès. En effet 3 poussins y ont été aperçus. Cette reproduction montre une nouvelle fois l’intérêt de sites annexes aux salins d’Hyères pour la reproduction de cette espèce.

Le prochain passage aura lieu le 13/07/2020.