Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Avocette élégante "Galinette" © Aurélien AudevardLe suivi par balisage des Avocettes élégantes nichant sur les salins d’Hyères est né d'un partenariat entre la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Muséum national d'Histoire naturelle, l'Office français de la biodiversité, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et France Energies Marines. Cette étude commence à apporter de nombreuses informations intéressantes, notamment sur les zones d’hivernages et les parcours migratoires des oiseaux méditerranéens.

Sur les 6 oiseaux que nous avons balisés l’été dernier, 3 balises sont toujours actives (1 défectueuse, 1 tombée et 1 récupéré - oiseau mort).

Premier constat, la totalité des oiseaux quittant les Salins d’Hyères (4/4) après la saison de reproduction passe plusieurs semaines en Camargue avant de rejoindre dès novembre l’Espagne (pour deux d’entre eux). Le dernier oiseau, Galoupiot, a quant à lui hiverné en Camargue dans les baisses à proximité immédiate du delta du Rhône.

Les deux oiseaux espagnols ont rejoint respectivement le delta de l’Ebre (Galinette) et le Parc national de Doñana (Garriguette) par des voies migratoires intérieures. Cette dernière a passé son hiver sur une zone assez restreinte de 200 ha de salins en bordure du Guadalquivir avant de faire un premier rush printanier de 110 km vers le nord-est, le 13/03, puis a effectué un arrêt brutal vers Lantejuela (Laguna de la Ballestera), et l’embalse del Charco podrido, pour finalement rebrousser chemin le 17/03 vers…Doñana ! Des conditions météos défavorables sont vraisemblablement à l’origine de ce retour forcé… Affaire à suivre !

9 oiseaux devraient rejoindre le programme durant cette année 2021.

 

 

Le 24 mars, Garriguette vient d'entamer son retour : 525 km en 8h de vol à une vitesse moyenne de 63,79 km/h.

2021 03 24 : Garriguette vient de commencer son retour