Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Hibou des maurais © Aurélien AudevardAvec 101 espèces pour 4383 oiseaux dénombrés, le comptage de cette semaine passe pour la première fois depuis sa création, la barre de la centaine d'espèces ! La météo très agitée de ces derniers jours forcent de nombreux migrateurs à stopper leur voyage et les salins d'Hyères jouent leur rôle de refuge avec efficacité.

Avec 22 espèces contactées, la diversité chez les limicoles n'est pas encore à son maximum. Les effectifs d'Avocette élégante (355 contre 425 le 22/04) et d'Echasse blanche (159 contre 159 le 22/04) oscillent depuis 3 semaines mais plusieurs colonies sont désormais occupées. La migration du Bécasseau minute bat son plein avec 191 oiseaux, alors que celle du Grand gravelot prend lentement de l'ampleur (99 contre 28 le 22/04). Encore pas mal de Chevaliers avec 98 sylvains, 71 combattants, 49 aboyeurs ou 39 gambettes. Les effectifs du Gravelot à collier interrompu, quant à eux, sont stables avec 66 individus contactés (73 le 22/04). Un oiseau bagué à Majorque en 2020 a pu être contrôlé sur le salin des Pesquiers. Enfin, on pouvait également voir des espèces peu communes pour le site avec 6 Bécasseaux de Temminck, 1 Chevalier stagnatile ou 1 Huîtrier pie.

Du côté des laridés, les effectifs de Mouette rieuse se confortent avec 92 oiseaux contactés (56 le 22/04) et la présence de plusieurs nids sur le Marais Redon. Les Goélands railleurs montrent cette semaine des effectifs stables (410 oiseaux contre 403 le 22/04) mais toujours pas d’installation. On pouvait aussi voir une belle diversité chez les laridés avec 81 Goélands leucophées, 61 Sternes pierregarins, 10 Sternes caugeks ou 14 Sternes naines.

Du côté des anatidés, les effectifs de Tadorne de Belon sont en baisse (360 contre 460 le 22/04) avec une majorité d'oiseaux sur le salin des Pesquiers. La Macreuse noire continuait son séjour sur les Vieux salins.
Chez les passereaux, les migrateurs transsahariens font toujours la part belle des observations : Bergeronnette printanière (276) dont plusieurs mâles de la race thunbergui, Hirondelle rustique (676), Hirondelle de rivage (276), Tarier des prés (40), Traquet motteux (23), Pouillot fitis (12), Gobemouches noir et gris etc. Notons aussi pour cette journée très riche, les observations de 2 Hiboux des marais, 1 Traquet oreillard, 1 Fauvette de Moltoni, 2 Pipits à gorge rousse et 3 Alouettes calandrelles.

En ce qui concerne les Flamants roses, les effectifs sont en légère augmentation avec 445 oiseaux (346 le 22/04).

Enfin, terminons avec quelques raretés avec une nouvelle Alouette calandre présente depuis le 25/04 sur le salin des Pesquiers et l'observation exceptionnelle d'un Traquet noir et blanc (Oenanthe melanoleuca) durant cette même journée. Ce passereau récemment élevé au rang d'espèce, niche du sud de l'Italie jusqu'à l'Iran et enregistre sa première observation pour les salins et la sixième mention pour la France (sous réserve de validation du Comité d'Homologation National). Le prochain comptage aura lieu le jeudi 06/05.