Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Taille arbres têtards aux PilesLa LPO PACA étant gestionnaire de la zone humide des Piles appartenant à ESCOTA, elle se doit de mener des travaux d’entretien sur le site des Piles dans le sud du département des Hautes Alpes. C’est dans cette optique que l’antenne de la LPO de Briançon a lancée deux chantiers cette fin d'hiver.

 

Dans un premier temps, la taille de 3 saules têtards a été effectuée le long du chemin des libellules. La dernière taille de ces arbres avait eu lieu il y a au moins une vingtaine d’années. L’objectif de cette mesure est d’ouvrir le milieu à leurs abords mais surtout d’empêcher de les voir dépérir à cause d’un mauvais entretien. Enfin la taille permettra à l’arbre de repartir en créant de petites cavités propices à la faune locale. Le chantier a donc pu avoir lieu par cette belle journée chaude et ensoleillée du lundi 21 mars en présence d’un service civique de la LPO de Briançon, de 4 bénévoles LPO et dont un professionnel de l’élagage. La taille des arbres fut rapidement achevé dans la matinée et jusqu’en milieu d’après midi et le résultat fort satisfaisant. Les branches ont donc été stockées en deux gros tas destinés à pourrir sur place, ils permettront de créer un abri et un lieu de vie pour la faune (petits rongeurs, insectes)...


3 saules têtards entretenus aux Piles


Roseliere faucardéeDans un second temps un chantier de faucardage d’une parcelle de roselière a été organisée. Le but de ce dernier étant de redynamiser la zone en favorisant la pousse de nouveaux roseaux et en limitant l’enrichissement du sol avec les restes organiques. De plus une roselière mal entretenue a tendance à se refermer et à disparaitre avec le temps. Le chantier a donc commencé le vendredi 1er avril avec 6 personnes : 4 bénévoles LPO Gapençais, un service civique de Briançon et un employé de Escota présent avec le matériel de la société autoroutière (tronçonneuse et débroussailleuse). Plusieurs parties de roselières ont été laissées, dont une le long d’un canal. La présence d’arbres commençant à être nombreuse au milieu de la zone, la taille était très importante pour la survie de cette dernière. L’opération fut donc un succès et a été terminé en milieu d’après midi après avoir évacué le plus gros des restes végétaux ayants été coupés.

 

La taille des arbres têtards devra être régulière pour ne pas les voir disparaitre. Les nouvelles pousses à leurs pieds devront être enlevées régulièrement pour ne pas faire concurrence aux 3 saules déjà présents. Quand au faucardage de la roselière il faudra évaluer les résultats de cette expérimentation avant de la poursuivre sur d’autres zones pour ne pas voir les roseaux disparaitre au détriment de la forêt.