Restez informé

Pin cembro © Yves ZabardiDu 8 au 19 octobre prochain aura lieu une opération visant à diversifier le peuplement de mélèze par la plantation de Pin cembro en sous bois dans la Réserve naturelle régionale des Partias. Au total, 3 000 plants forestiers seront plantés sur une surface de 7 hectares. La LPO PACA porte ce projet qui se fera sous la forme d'un chantier éco-citoyen et participatif.

En préambule, une opération de sensibilisation aura lieu le samedi 6 octobre dans le cadre de la fête de la science à la maison de la géologie, sous forme d'un atelier de découverte familial "Pas si naturel que ça notre mélézin ?" de 10h à 18h, suivi à 18h d'une conférence par Brigitte Talon (Maitre de Conférences à Aix-Marseille Université).

 

Nature 2050

Cette action est menée dans le cadre du programme Nature 2050 qui est porté par la CDC Biodiversité visant à renforcer l’adaptation des territoires au changement climatique à l’horizon 2050 par la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature. Nature 2050 est né de la volonté d’un groupe d’associations, de scientifiques, d’entreprises et de collectivités, d’agir concrètement afin que les générations futures puissent vivre dans un environnement préservé.

 

Le Pin cembro

Le Pin cembro est un conifère résistant et rare adapté à la haute montagne. Il pousse entre 1700 m et 2500 m d’altitude et atteint 20 m à 35 m de haut. Arbre montagnard d’Europe centrale. En France, il occupe principalement les Alpes, surtout dans le Queyras, le Briançonnais, le Mercantour et ponctuellement dans les Pyrénées et le Massif central. L’espèce est limitée par la pression des ovins lors des activités pastorales, la lenteur de croissance et la compétition avec le mélèze favorisé pour la sylviculture et le pâturage. La disparition du Pin cembro a pour conséquence de diminuer la diversité biologique des forêts de montagne.

 

La Réserve naturelle régionale des Partias (Hautes-Alpes

La gestion à long terme de sa forêt vise à augmenter le degré de naturalité. La diversification des essences forestières devrait permettre d’améliorer la situation dans un contexte d’adaptation aux changements globaux. Il s’agira également de mettre en place un suivi scientifique sur le site afin de suivre la résilience des écosystèmes.

La Réserve Naturelle Régionale des Partias, abrite un peuplement forestier presque exclusif de mélèze, avec une absence des essences qui devraient lui succéder dans le cadre d’une évolution naturelle (pin cembro, etc.). Fin 2011, une première opération de restauration du pin cembro a été menée. Au total, plus de 3 000 pins cembro ont été plantés sur plusieurs secteurs de la RNR. Les secteurs plantés ne seront pas pâturés tant que les plants n’auront pas atteint une hauteur suffisante pour y résister, durée estimée à au moins 20 ans.

En 2015, un suivi dendrométrique a été mis en place dans la RNR des Partias selon le protocole de RNF afin notamment de caractériser le peuplement forestier, d’analyser les flux de bois vivants et morts, de suivre les gros bois et le renouvellement. Ce protocole de suivi des espaces forestiers protégés a un double intérêt :

  • il permet de participer à l’évaluation de l’état de conservation initial de la forêt étudiée ;
  • l’installation de placettes permanentes permet un suivi de la dynamique de ces peuplements dans le temps et dans l’espace.

La conclusion de l’étude de 2015 a montré le faible degré de naturalité de cette forêt.

La gestion à long terme du site vise à augmenter le degré de naturalité et à diversifier les essences, ce qui devrait permettre d’améliorer la situation dans un contexte d’adaptation aux changements globaux.

 

Comment participer?

Plantation de Pin cembroRendez-vous sur notre site internet à la rubrique consacrée à l'opération, vous trouverez toutes les informations utiles, ainsi que le formulaire d'inscription en ligne : http://paca.lpo.fr/sorties-nature/plantation-de-pins-cembro