Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Jeune mouette rieuse et poussin de Sterne pierregarin © Cécile LemarchandAvec 24 espèces pour 467 oiseaux dénombrés, la diversité et les effectifs sont stables par rapport à la semaine précédente.

Pour les Sternes pierregarins, la diminution du nombre d’adultes et de jeunes volants se confirme. Les premiers migrateurs sont déjà en route vers l’Afrique ou transitent le long des côtes méditerranéennes à la recherche de nourriture. Des individus plus tardifs continuent de nourrir leurs jeunes sur l’ilot du pont Napoléon III.

 

Une trentaine d’adultes, 14 poussins (3 poussins de deux semaines, 5 poussins de trois semaines, 6 poussins de quatre semaines) et 5 jeunes volants ont pu être observés. De même sur l’ilot plus en aval, les allers-retours d’une cinquantaine d’adultes pour le nourrissage des jeunes se poursuivent mais ces derniers ne peuvent être comptabilisés à cause de l’absence d’un point de vue en hauteur pour l’ornithologue et d’une végétation devenue trop haute.

Chez les autres laridés, le passage des Mouettes rieuses s’intensifie avec 190 oiseaux dénombrés (140 le 22 juillet). Les chiffres de Goélands leucophées sont stables avec environ 50 individus posés sur les enrochements des plages de St-Laurent.

Chez les ardéidés, les mouvements migratoires semblent enfin s’accentuer même si les effectifs restent assez faibles par rapport aux moyennes habituelles. Lors de ce comptage 4 Aigrettes garzettes et 2 Hérons cendrés ont été relevés.

Pour les anatidés, le nombre de Canards colverts est moins important que la semaine passée (14 individus contre 43 le 22 juillet). Pour certain ayant perdu leur faculté de vol suite à la mue des rémiges, il est possible que beaucoup de ces canards se soient dissimulés dans la végétation. D’autres sont possiblement déjà repartis en migration.

Parmi ces Colverts, le Canard à collier noir (espèce exotique) est toujours présent.

Un autre observateur signale également 1 Tadorne de belon en halte le 28 juillet. Les autres espèces relevées la semaine précédente (Nette rousse et Sarcelle d’hiver) n’ont pas été revues lors de ce suivi.

La migration se poursuit chez les limicoles, les chiffres et la diversité sont stables. Lors de ce comptage, 1 Bécasseau cocorli, 1 Bécasseau minute, 2 Bécasseaux variables, 2 Chevaliers guignettes, 1 Combattant varié, 2 Petits gravelots et 2 Échasses blanches ont été observés. Le 28 juillet, un autre observateur a noté jusqu’à 10 Bécasseaux variables, 5 Bécasseaux minutes et 2 Chevaliers gambettes.

Concernant les passereaux, les premiers mouvements d’Hirondelles semblent se dessiner avec une quinzaine d’Hirondelles rustiques en chasse au-dessus du cours d’eau ce 29 juillet. Jusqu’à 3 Rousserolles effarvattes ont été relevées en halte migratoire dans les roselières le 28 juillet. Les oiseaux sédentaires continuent d’être observés comme les Moineaux domestiques, les Pies bavardes, les Corneilles noires, les Capucins à bec-de-plomb.

Quelques Gallinules poules-d’eau étaient présentes, au moins 5 individus ont été notés.

La Foulque macroule relevée la semaine dernière a été notée à nouveau cette semaine.