Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Hibou moyen duc © Aurélien AudevardUne Enquête "rapaces nocturnes", coordonnée au niveau national par la LPO Mission Rapaces et le CNRS de Chizé, débute officiellement en ce début d'année 2015 et durera trois ans (2015-2017). Parce que détectables essentiellement de nuit par leurs vocalises, le recensement des rapaces nocturnes est régulièrement considéré comme un véritable défi.

 

L'inventaire des oiseaux nicheurs, réalisé dans le cadre d'atlas départementaux ou régionaux, n'est guère adapté à ces espèces et nous sommes à ce jour dans l'incapacité d'évaluer la taille de leur population à l'échelle nationale, ni l'ampleur du déclin de certaines espèces qui semble pourtant avéré dans de nombreux pays d'Europe. Il devenait donc nécessaire d'établir, pour la France métropolitaine, un protocole de recensement spécifique à ces espèces et réalisable sur de larges
échelles géographiques.

 

Les objectifs de cette enquête sont simples à comprendre mais difficile à atteindre

  1. Recenser la distribution (répartition) et l'abondance (effectif) des neufs espèces de rapaces nocturnes nicheurs en France métropolitaine:
  2. L'effraie des clochers. le petit-duc scops. le grand-duc d'Europe. la chevêchette d'Europe. la chevêche d'Athéna. la chouette hulotte. le hibou moyen-duc. la chouette de Tengmalm. le hibou des marais ;
  3. Évaluer le statut de conservation des neuf espèces de rapaces nocturnes nicheurs en France ;
  4. Fédérer les différentes structures. publiques ou privées. ainsi que différents réseaux naturalistes autour de cette enquête nationale ;
  5. Sensibiliser et susciter l'intérêt du grand public aux recensements et à la connaissance des rapaces nocturnes selon une démarche participative.

 

Article issu de l'Oiseau Magazine hors-série n°16. Lire l'article dans son intégralité : Rapaces de France- L'OISEAU magazine- hors-série n°16 2014