Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

alpine swiftSe mêlant régulièrement au Martinet noir et à l’Hirondelle de fenêtre, le Martinet à ventre blanc se distingue tout particulièrement à sa grande taille presque une fois et demie supérieure au martinet noir. C’est le martinet le plus grand en Europe.

Qui est-il ?

Comme son nom l’indique, ce martinet se reconnait à son ventre blanc et à son collier brun sur la poitrine. Le dessus de l’oiseau est uniformément brun foncé, son bec est noir, petit et l’ouverture de la bouche est très grande, elle s’étant jusqu’à l’œil. Ses ailes en faux sont larges à la base. Sa silhouette peut rappeler celle d’un faucon. En vol, impossible de distinguer l’adulte du jeune. La différenciation se fait au niveau de la couleur des plumes qui sont bordés de blanc. Le martinet possède une vision très développée ce qui favorise une activité diurne, crépusculaire et même nocturne. C’est une espèce grégaire qui se mêle régulièrement aux autres espèces, mais elle se distingue bien avec sa grande taille. Comme toutes les autres espèces de martinet, il a un comportement exclusivement aérien. En vol il émet des longues séries de cris de hauteur et de débit variables, tournant aux trilles.

Cet insectivore peut capturer sur une seule chasse 600 proies. Son régime comprend des insectes tels que des Hémiptères, des Hyménoptères, des Coléoptères, de Diptères et même parfois des araignées. Il se nourrit entre 30 et 40 mètres au-dessus du sol.

Le Martinet à ventre blanc reste fidèle aux sites de nidification. Il niche en colonie, sur certains îlots de Corse et peut cohabiter avec le Martinet pâle. Le nid est semblable à une coupelle composée de débris végétaux et de plumes englués de salive. Le nid de l’année précédente est repris et restauré. Les majorités des pontes ont lieu en mai, elle se compose d’un à quatre œufs. L’incubation est assurée par les deux parents et dure de 18 à 22 jours. Les poussins sont alimentés par les parents qui leurs régurgitent les proies sous forme d’une boule compacte faite avec de la salive. L’élevage des poussins est relativement long il dure 54 à 66 jours. A l’envol les jeunes restent dépendants du site de reproduction quelques temps avant le départ en migration. Ils gardent leur plumage juvénile 6 à 8 mois. La maturité sexuelle est atteinte vers 2/3 ans. La longévité du Martinet à ventre blanc peut être remarquable : un individu a atteint l’âge de 26 ans. C’est une espèce qui vit en général une quinzaine d’année.

tachymarptis melbaComme pour la plupart des martinets, l’habitat est en majorité situé dans un lieu où les proies peuvent être facilement capturées. Ainsi, il évite les zones avec des obstacles comme les arbres et les immeubles, mis à part pour y nicher. En général, il se reproduit en dessous de 1500 mètres, occasionnellement jusqu’à 2300 mètres ou plus en fonction de la distribution. Il se reproduit et nidifie dans des grandes failles verticales des abruptes rocheux, à l’entrée des grottes, dans les surplombs des massifs montagneux et sur les hauts des immeubles en ville.

Les menaces pesant sur le Martinet à ventre blanc sont liées aux sites de reproduction. D’une part, dans certains milieux, les nids sont attaqués par les Rats noirs. Ces derniers se font un festin des œufs et des poussins. D’autre part, les sites de constructions urbaines réalisées en béton et en métal, n’offrent plus aucun accès aux martinets pour y installer leur nid.

 

Julie Cabri, Ambassadrice Biodiversité à la LPO PACA

Cet article a été rédigé dans le cadre de l'année d'actions pour les hirondelles et les martinets 2019 #hirondellesetmartinets2019logo hirondelles et martinets 2019 fond blanc