Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Relâcher du Grand-duc, dernier regard © Marine Steinmann.À l’occasion de la troisième édition du Trail des châteaux en Luberon, le soleil était au rendez-vous dans le Vaucluse ! Le Centre de sauvegarde a pu organiser le relâcher d’un jeune Hibou grand-duc afin de remercier les participants et les coureurs pour leur engagement envers la faune sauvage. 

Plus de 300 coureurs pour la biodiversité 

La course se déroulait samedi 26 octobre au départ d’Oppède. Un circuit de 9 à 12 km dans le paysage vauclusien sillonné par 317 coureurs. À chaque inscription au trail, 1€ était reversé au Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage de la LPO Provence-Alpes-Côte-d’Azur, pour l’aider dans ses missions de protection de la biodiversité. Rouvert depuis le mois de septembre 2019 suite à une fermeture précipitée en février dernier, le centre a besoin de ces financements et de ces mobilisations citoyennes pour relancer son activité. Toute l’équipe remercie chaleureusement les coureurs, les supporters et les organisateurs de l’AS Cavaillon pour ce grand moment sportif et solidaire ! 

Un retour à la vie sauvage après la course 

Nawal M'Hamdi sensibilise le public à propos des accidents de la route dont peuvent être victimes les Hiboux grands-ducs © Jean-François Dubois.Les conditions météorologiques étaient plus que favorables à Oppède le jour du trail. En fin d’après-midi, non loin de la salle des fêtes, un jeune Hibou grand-duc a été relâché dans une zone récemment classée Refuge LPO. Une cinquantaine de personnes était présente, dont des coureurs, des familles et des bénévoles du groupe local LPO (Les Monts-de-Vaucluse) pour assister au retour à la vie sauvage de ce grand rapace nocturne. Avant son grand départ, Nawal M'Hamdi, volontaire en service civique au Centre de sauvegarde, a présenté les missions du centre et l'histoire de ce hibou victime d'une collision routière. Arrivé cet été au centre, il avait une lésion oculaire à l’œil droit et était sonné par le choc. Dix jours de soins ont été nécessaires pour lui laisser le temps de reprendre des forces et permettre aux lésions de l’œil de se résorber. Après quoi, une phase de rééducation en volière lui a permis de se remuscler. Pour observer sa vivacité, vous pouvez visionner la vidéo de son relâcher : 

 https://www.youtube.com/watch?v=unx4m5rolgM&feature=youtu.be

Nawal M'Hamdi s'apprête à relâcher le jeune rapace nocturne © Jean-François Dubois.

Envol du Grand-duc © Jean-François Dubois

 

 

 

 

 

 

Pour nous aider à poursuivre nos actions, vous pouvez faire un don au Centre de sauvegarde : https://paca.lpo.fr/don