Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Grand-duc d'Europe victime d'un braconnage © LPO PACAPeu de rapaces nocturnes sont recensés par le Centre desauvegardede Buoux pour cause de braconnage. Celui-ci a été trouvé plombé près de Saint-Tropez.

Les faits se sont produits le lundi 6 janvier 2020. Sur le bord de la route, du côté de Saint-Tropez, un Hibou grand-duc est découvert blessé. Il est d’abord pris en charge par une clinique vétérinaire de Gassin, avant d’être transporté jusqu’à une clinique partenaire du Centre de sauvegarde à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume. Malheureusement, l’oiseau ne survit pas au trajet du fait de la gravité de ses blessures. Une radiographie du rapace révèle la présence d’éclats de plombs logés dans les ailes et le corps. Autour des fractures, des cals osseux ont eu le temps de se former, ce qui indique que l’animal a été plombé au moins deux semaines avant le tir. Rachitique, ne pesant que 950g au lieu de 3kg pour un adulte, il est probablement mort de faim car resté dans l’incapacité de s’alimenter.

Cette espèce est strictement protégée par l’arrêté du 29 octobre 2009 fixant la liste des espèces d’oiseaux protégées sur le territoire français et les modalités de protection. Cette espèce est aussi mentionnée dans l’annexe 1 de la Directive Oiseaux de 2009, mesure européenne visant la protection des oiseaux par les États membres. L’article L411-1 du Code de l’Environnement interdit la destruction d’espèce protégée. Cet acte constitue un délit passible de trois ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende (article L415-3 du Code de l’Environnement). La LPO Provence-Alpes-Côte-d’Azur engage immédiatement des procédures juridiques contre les auteurs de ce délit. Les pouvoirs publics ainsi que les fédérations de chasse se doivent d’exercer leur responsabilité de veille contre les actes de tirs interdits et de braconnage et doivent engager des actions afin d’identifier et de sanctionner les auteurs de ce délit. La LPO Provence-Alpes-Côte-d’Azur appelle l’ensemble de ses adhérents et tout défenseur de la nature à témoigner ou à transmettre toute information pouvant faire avancer l’enquête ainsi qu’à se mobiliser contre ces actes inacceptables.

Grand-duc d'Europe victime d'un braconnage © LPO PACA

Pour transmettre tout renseignement permettant de faire avancer ce dossier, contactez la LPO PACA.

 

Aidez les chouettes et les hiboux de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur en soutenant notre projet avec le moteur de recherche Lilo !

En savoir plus J'installe Lilo !