Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Relâcher du martinet à ventre blanc © Marine SteinmannIl a été reçu au centre comme un signe annonciateur de l’arrivée du printemps... Le 27 février dernier, nous avons accueilli le premier martinet à ventre blanc de l’année 2020 ! Trouvé à Salon-de-Provence après s’être retrouvé coincé dans une maison, il a dû être acheminé jusqu’au centre afin que notre équipe vérifie son état et s’assure qu’il ne soit pas blessé.  

De retour pour se reproduire dans la région 

Le Martinet à ventre blanc est impossible à confondre avec les autres martinets. Une fois et demi plus grand que le Martinet noir, brun avec le dessous blanc, il est facilement identifiable par son vol rapide et aérien. Il se déplace généralement en groupe, formant parfois de véritables colonies. Nichant en hauteur sur des falaises, ce migrateur rupestre est déjà de retour dans le sud de la France, après un séjour de plusieurs mois en Afrique équatoriale. Il ne se pose que rarement, et presque exclusivement sur son site de nidification.

Diagnostic du martinet à ventre blanc © Marine SteinmannDiagnostic du martinet à ventre blanc © Marine Steinmann
 

Premier martinet de l’année 

Arrivé le 27 février 2020 au Centre de sauvegarde, ce Martinet à ventre blanc a été trouvé coincé dans une maison de Salon-de-Provence après y être entré par une fenêtre ouverte. Présentant un bon poids et une vivacité remarquable, 48 heures d’observation ont permis de confirmer qu’il était en pleine forme ! Relâché le 29 février, cet individu pourra rapidement retrouver un groupe de congénères. 

Pour nous aider à poursuivre nos actions, vous pouvez faire un don au Centre de sauvegarde ou utiliser le moteur de recherche solidaire Lilo