Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Martinet noir en soins © Marine SteinmannChaque année, notre centre de sauvegarde accueille plus de 450 martinets noirs en période estivale. Si vous trouvez un martinet au sol, il est important de déterminer s’il a besoin d’une prise en charge ou s’il a seulement besoin d’aide pour s’envoler. Car s'il atterrit sur la terre ferme, un martinet peut ne pas réussir à s’envoler seul, même s’il n’est pas blessé... 

 

 

Un oiseau pas comme les autres 

Même s’il ressemble à une hirondelle, le martinet ne fait pas partie de la famille des Hurundininae, mais des Apodidae. Il se distingue par son mode de vie presque exclusivement aérien. Cet oiseau migrateur est présent dans notre région de fin mars jusqu’à septembre. Les couples, formés pour la vie, ne se posent que pour nicher dans les toitures des édifices anciens et les cavités des bâtiments artificiels. Au cours d’une année, cet oiseau est capable de rester en vol continu, sans se poser d’août à avril ! 

Martinet noir © Aurélien AudevardLes ailes du martinet sont en forme de faux et font de lui un excellent voltigeur. Cependant, son anatomie n’est pas faite pour lui permettre de se déplacer au sol. Une fois à terre, il peut alors rencontrer quelques difficultés pour s’envoler. 

 

 

Secourir un martinet en détresse 

Lorsque vous découvrez un martinet au sol, la marche à suivre pour lui venir en aide dépend de son âge et de son état. Voici quelques indications pour adopter les bons gestes selon la situation de l’oiseau. 

Déterminer s’il s’agit d’un adulte ou d’un jeune 

Martinet noir adulte / Martinet noir jeuneLes martinets noirs adultes présentent un plumage sombre, de couleur brune, et blanche sous la gorge. Les plumes de leurs ailes dépassent celles de la queue de 1,5cm. Chez les jeunes, les plumes du cou et de la tête sont plus claires, et les ailes sont moins longues : un jeune trouvé au sol a obligatoirement besoin d'une prise en charge par une structure habilitée ou un centre de soins pour la faune sauvage. 

Les plus des ailes d'un adulte dépassent les plumes de la queue d'1,5 cm au moins.

Vérifier s’il est blessé ou affaibli 

Un martinet blessé présente souvent une aile qui pend ou une aile mal plaquée contre son corps, une ou plusieurs plaies. Le poids d’un martinet est également un indicateur de son état : en temps normal, un martinet adulte doit peser entre 35 et 45 grammes. En dessous, il doit être secouru. Qu’il soit jeune ou adulte, un martinet blessé ou affaibli a besoin d’une prise en charge. 

Le relâcher s’il n’a rien  

Choisissez un endroit tranquille avec une bonne visibilité (terrain de sport, route secondaire, champ...). Mettez-vous face au vent, le martinet dans la paume de votre main et levez-le au-dessus de votre tête. Vous pouvez donner un léger élan vers le haut. S’il tombe, contactez le centre de soins le plus proche. 

En cas de découverte d’un martinet en détresse, consultez notre fiche conseils en ligne pour plus d’informations. 

Martinet noir © Caroline SerraMartinet noir © Marine Steinmann

 

Pourquoi un martinet peut-il être en détresse ? 

Martinet noir en soins © Loriane AubinaisPlusieurs raisons peuvent expliquer la découverte d’un martinet au sol.  

Les martinets nichant sous les toits, leurs petits peuvent mal supporter les fortes canicules. Pour chercher de l’air frais, ils se rapprochent de l’ouverture du nid, et peuvent parfois en tomber. Certaines activités humaines peuvent mettre en danger le martinet comme l’obstruction des nids ou les travaux lors des périodes de nidification (entre avril et août). 

Pour consulter notre dépliant sur le Martinet noir en ligne, cliquez ici !

Pour nous aider à poursuivre nos actions, vous pouvez faire un don au centre de sauvegarde ou utiliser le moteur de recherche solidaire Lilo