Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

En ce début de printemps, comme chaque année, les nichés de jeunes oiseaux commencent mettre le nez dehors. Le Centre reçoit par conséquent de plus en plus de ces jeunes animaux orphelins ou "tombés du nid", et qui sont alors élevés par l’équipe du Centre. Mais parmi ceux-ci, plus particulièrement les jeunes rapaces, beaucoup auraient pu finir leur croissance auprès de leurs parents.

En effet, après quelques jours ou semaines, les jeunes chouettes et hiboux nichant dans les cavités se retrouvent vite à l'étroit. Ils doivent alors  quitter le nid pour permettre à leur musculature de se développer et progressivement acquérir leurs réflexes d'envol. Pendant plusieurs semaines, les jeunes chouettes et hiboux restent donc au sol ou sur des branches basses. Loin d'être abandonnés par leurs parents les jeunes poussent des cris la nuit et seront vite localisés afin d'être nourris. A ce stade critique du développement des jeunes rapaces nocturnes, il est primordial de ne pas les ramasser et il sera de loin préférable de les poser en hauteur, sur une branche ou un muret.

Pas d’inquiétude à avoir, le fait de les toucher n'entraînera aucun rejet des parents. Seul un danger immédiat (routes, chats,…) légitimerait un acheminement de l’animal vers le Centre car même avec la meilleure volonté du monde, nous ne saurions faire aussi bien l’élevage de ces jeunes que leurs parents. Au moindre doute, contactez-nous!