Cime de l'Aspre © Philippe FortiniLa piste qui vous mènera jusqu’au hameau des Tourres est déjà un voyage en soi : l’impression de partir au bout du monde ! Le charme et le pittoresque du bâti sont ensuite rapidement oubliés face à l’immensité des Alpes tout autour. Peu ou pas de forêt ici, les paysages sont ouverts, sauvages et évolueront tout au long de votre ascension à 2471 mètres.

Espace nature des Salins d'Hyères © LPO PACALa métropole Toulon Provence Méditerranée et la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur vous donne rendez-vous à l'occassion de la Fête de la Nature les 18 et 19 mai 2019, de 12h à 20h le samedi et de 10h à 18h le dimanche sur le site des Vieux Salins d’Hyères.

Tête du Garnier - LPO PACALes alentours du Col de l’Espaul sont vraiment idéaux pour découvrir une grande variété d’oiseaux. Des milieux naturels très différents se trouvent à proximité et favorisent la diversité de l’avifaune. La marche n’est pas spécialement ardue et les paysages valent vraiment le déplacement !

Vue depuis le sommet de Dormillouse © Emilie CarreCette très belle randonnée relativement accessible vous emmène à la rencontre des espèces montagnardes, aussi bien forestières que celles liées aux espaces dégagés. A l’aube en avril et mai, il possible d’entendre et de voir le magnifique Tétras lyre. Un autre galliforme de montagne observé sur ce site est le Lagopède alpin. Enfilez vos chaussures de marche et partez à la découverte de ces milieux uniques au sein du département !

Le serre, Entraunes © Cécile LemarchandAprès avoir traversé le village, cet itinéraire en lacets vous mènera à travers les buis et les alisiers vers le lieu-dit Le Serre où la vue se dégage sur Roche grande et la Cime de Pal. La balade continue et vous fera pénétrer dans une sapinière, milieu peu fréquent dans la haute vallée du Var.

Marais d'Irak © Aurélien PrudorDurant le mois de mai participez à la projection, suivie d'un débat, du film "Marais d’Irak, soif d'avenir" réalisé par Aurélien Prudor. Cette réalisation a été récompensée au festival 2018 du film ornithologique de Ménigoute. Il nous fait découvrir les marais du sud de l’Irak, une zone humide emblématique d’une grande valeur écologique, sociale et culturelle.

Plateau de Dina © Philippe FortiniVoilà une randonnée atypique dans l’ancien grenier à grains de la moyenne vallée du Var. Au cours de ce parcours sur le plateau calcaire de Dina, on observe les traces anciennes de l’occupation humaine, notamment de jolies chapelles, lieux de pèlerinage, des paysages sublimes et de nombreuses espèces d’oiseaux des milieux secs, rupestres, forestiers ou agricoles.

Petit-duc scops © Sophie MERIOTTEEn ce printemps 2019 et pour la 3e année consécutive, le Parc national de Port-Cros et la Ligue pour la Protection des Oiseaux Provence-Alpes-Côte d'Azur invitent petits et grands à partir à la découverte des rapaces nocturnes et notamment de l’un des plus petits d’entre eux, le Petit-duc Scops.

Pie-grièche écorcheur © Martin Steenhaut - martinsnature.comDans le cadre de l’animation du Plan national d’action pies-grièches, deux matinées de prospection sont organisées les 17 et 18 mai prochain en partenariat avec la Réserve naturelle nationale de la Plaine des Maures. Nous comptons sur vous pour participer à l’amélioration de nos connaissances dans l’un des derniers bastions régionaux de la Pie-grièche à tête rousse !

Col des champs © Cécile LemarchandLe Col des champs est un des sites incontournables de la Haute Vallée du Var pour la biodiversité, et notamment pour les oiseaux ! Ici, il suffit de déambuler sur les sentiers non loin de l’axe routier pour profiter de paysages fabuleux et des cortèges ornithologiques des Alpes du Sud : les espèces rupestres, des pierriers, des forêts d’altitude et des alpages.