Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Cette fougère (Asplenium scolopendrium) poussant à Vence dans les vallons frais, humides, ombragés ainsi qu’en bordure des cours d’eau, a des frondes (feuilles) allongées ondulées, luisantes, en forme de langue. Elles portent sur leur face inférieure des organes reproducteurs en forme de lignes brunes transversales allongées : les sores. D’où son nom de Scolopendre dû à leur disposition rappelant (un peu) un Mille-pattes. Ces sores produisent des spores permettant la multiplication de la plante. Les feuilles se développent au printemps et persistent jusqu’à l’année suivante. La plante était anciennement connue pour ses propriétés médicinales (aujourd’hui désuètes).

Lire la suite...Le Parc national des Calanques vous invite au lancement de la 17e édition de l’opération "Des espèces qui comptent", organisée par le Comité départemental (CODEP13) de la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM).

Lire la suite...Le Hérisson d’Europe (Erinaceus europaeus) est un mammifère protégé. Bien que ne présentant pas d’enjeu de conservation, selon la liste rouge des mammifères de France, ses populations payent un lourd tribu à la circulation automobile et à l’appauvrissement de nos jardins. Ce petit animal, au dos hérissé de piquants d’une longueur d’environ 3 cm, se retrouve souvent dans les milieux de lisières forestières ou de parcs et jardins bordés de haies. Il chasse de nuit et se nourrit principalement de mollusques, insectes, baies, etc. En hiver, il recherche pour hiberner un endroit abrité des trop basses températures, comme un tas de feuilles ou de bois mort.

 

Lire la suite...Cet amphibien très coloré est présent sur tout le territoire français. Ses habitudes nocturnes et ses déplacements réduits en font un animal discret pour qui ne sait pas le rechercher, par exemple lors des nuits douces et humides de l’automne. La Salamandre tachetée (Salamandra salamandra) a toujours frappé l’imaginaire : symbole du diable dans certaines cultures, emblème du Roi sous François Ιer. On la disait même capable - à tort - de survivre aux flammes ! Ses couleurs vives ont pour but d’avertir les prédateurs sur la présence de venin dans les glandes de sa peau.

 

Lire la suite...La LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur et ENEDIS travaillent ensemble depuis plus de 10 ans pour réduire la dangerosité des lignes électriques pour les oiseaux. Cette année, la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur a entrepris d’étudier des secteurs de la vallée de la Blanche et de l’Ubaye. Plusieurs centaines de km de linéaire du réseau HTA répartis sur 30 communes seront analysés et cartographiés.

Lire la suite...Le programme de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) est un programme du Centre de Recherches par le Baguage des Populations d'Oiseaux (CRBPO), du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (MNHN). Il s’inscrit dans le cadre du programme Vigie-Nature qui a pour objectif de surveiller l’évolution de la biodiversité

Lire la suite...La Chouette hulotte (Strix aluco, Linnaeus 1758) est un rapace opportuniste dont les captures sont toujours surprenantes. La collecte des proies de la Chouette hulotte se fait principalement en nichoir car il est difficile de les trouver en milieu naturel. Durant ces dix dernières années, de nombreuses récoltes ont permis de compléter et de confirmer le panel des proies potentielles de ce rapace nocturne dans les Alpes-Maritimes.

Lire la suite...Depuis 2012, Électricité de France (EDF) Pôle Énergies Renouvelables et la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) se sont engagés dans un partenariat visant à la préservation du patrimoine écologique du site de Cadarache. Au travers de ce partenariat, les objectifs poursuivis sont, pour EDF, la valorisation écologique du foncier dont il est concessionnaire, l’amélioration des connaissances des milieux naturels et le développement du savoir-faire pour la gestion de ces milieux. La LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur apporte son assistance à EDF en mettant à disposition son expertise naturaliste et ses compétences techniques.

Lire la suite...Suite à la découverte d’un Aigle royal victime d’une collision avec une ligne électrique à Banon, dans le département des Alpes de Haute-Provence, ENEDIS en partenariat avec la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur est intervenu le 28 juillet dernier pour sécuriser une ligne haute tension.

Lire la suite...La Nymphale de l’Arbousier (appelée également Pacha à deux queues) est un grand et beau papillon diurne. Typiquement méditerranéen, il est facile à observer avec sa taille (jusqu’à 10 cm d’envergure chez les grandes femelles) et les motifs bigarrés de ses ailes. Les premiers papillons apparaissent dès la fin du mois de mai et une seconde génération voit le jour début août. Le Pacha à deux queues (Charaxes jasius) est un papillon qui raffole des fruits fermentés comme les pommes, les nèfles, les figues ou les pêches tombées à terre quand les autres papillons préfèrent puiser du nectar.