Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Couples de Sternes pierregarins © Cécile LemarchandAvec 21 espèces pour 511 oiseaux dénombrés, le suivi de cette semaine est moins diversifié avec cependant une quantité d’oiseaux similaire à la semaine précédente.

 

Les Sternes pierregarins sont toujours aussi nombreuses et la reproduction semble bien se dérouler. Les oiseaux ayant perdus leur nid la semaine passée à cause des fortes pluies, tentent une deuxième couvée. Jusqu’à 178 nids ont été dénombrés cette semaine et 14 premiers poussins sont nés (voir tableau 1). 1 Sterne hansel volait au-dessus de la colonie de Sternes pierregarins, sefaisant parfois poursuivre. 2 autres individus ont été observés un peu plus en aval du fleuve. Il est à noter que d’autres Sternes pierregarins, une quinzaine environ, se sont installées sur un ilot en amont du pont Napoléon III. Aucun point d’observation correct ne permet de compter précisément les couples nicheurs.

 

Chez les autres laridés, les effectifs de Goélands leucophées sont stables que ce soit sur les plages et les enrochements de St-Laurent (environ 80 individus) ou au niveau de l’embouchure (13 individus). Le couple nicheur de Goéland observé sur la « cheminée » du toit de Cap 3000 a donné naissance à 2 poussins. Aucune Mouette rieuse n’a été relevée lors de ce comptage mais 1 Guifette moustac a pu être observée, espèce peu fréquente à l’embouchure. 3 Sternes caugeks ont également été relevées par un autre observateur plus tard dans la journée.

 

Concernant les ardéidés, peu d’espèces relevées cette semaine, 3 Hérons cendrés, 1 Grande Aigrette ce 20 mai et 3 Aigrette garzette le 17 mai. Les 3 Crabiers chevelus semblent repartis en migration.

 

Chez les limicoles, l’activité migratoire se tasse avec encore quelques espèces durant cette semaine mais en plus petits nombres ; 2 Bécasseaux cocorlis le 17 mai, 1 Bécasseau minute le 19 mai, 1 Bécasseau sanderling le 15 mai, 1 Chevalier guignette le 15 mai, 1 Courlis corlieu et 2 Échasses blanches le 14 mai. Ce 20 mai, 8 Bécasseaux variables, 2 Chevaliers gambettes et 3 Grands gravelots ont été relevés. À noter qu’une personne empruntant le cordon de galets à l’embouchure fera envoler tous les limicoles.

 

Chez les passereaux, la fin du passage migratoire s’annonce également, aucun transsaharien n’a été signalé cette semaine. Les Rousseroles effarvattes (jusqu’à 3 individus) et les Rousserolles turdoïdes (2 individus) sont maintenant installées dans les roselières et chantent pour défendre leur territoire. Les Hirondelles de rochers et les Martinets noirs nichent sous le pont Napoléon. Les oiseaux sédentaires (Pie bavarde, Corneille noire, Capucin à bec-de-plombs, Bouscarle de cetti, etc.) continuent d’être relevés. La nidification d’une dizaine de Moineaux domestiques se poursuit sur les façades est du bâtiment de Cap 3000.