Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Sterne Pierragarins protégeant ses petits © Cécile LemarchandAvec 25 espèces pour 510 oiseaux dénombrés, la diversité et les effectifs d’oiseaux présents à l’embouchure diminuent. En effet, la migration des oiseaux touche à sa fin.

 

Le nombre de Sternes pierregarins est stable. Malgré de fortes pluies dimanche 29 mai, le niveau du Var ne semble pas avoir trop monté et les nids les plus proches des berges des ilots n’ont pas été inondés. Au total 137 nids ont été relevés (4 sur l’îlot en amont du pont, 114 sur l’îlot rive gauche en aval du pont et au moins 23 sur l’îlot plus en aval). 45 poussins ont été observés dont 13 âgés d’une semaine, 26 âgés de deux semaines et 6 âgés de 3 semaines.

 

Chez les autres laridés, les Goélands leucophées sont moins nombreux que la semaine précédente que ce soit sur les plages et les enrochements de St-Laurent (26 individus) ou au niveau de l’embouchure (6 individus). Les 2 poussins du couple observé sur la « cheminée » du toit de Cap 3000 continuent de grandir. Quelques rares Mouettes rieuses immature sont relevées durant cette semaine dont 4 lors de ce suivi. 1 Sterne caugek était encore présente le 29 mai puis 4 Sternes naines, espèce rare à l’embouchure, ont été observées le 2 juin par d’autres observateurs.

 

Concernant les ardéidés, la migration est également terminée pour ce groupe. Seulement 1 Héron cendré et 2 Aigrettes garzettes ont été notés durant ce comptage. Les Crabiers chevelus semblent bel et bien repartis. Chez les anatidés, les effectifs sont stables et oscillent entre 8 et 14 Canards colverts durant cette semaine.

 

Chez les limicoles, l’activité migratoire après avoir bien diminuée durant ces deux dernières semaines, quelques oiseaux continuent d’être observés. Ce 3 juin, 1 Avocette élégante, 1 Chevalier aboyeur, 2 Tournepierres à collier et 2 Echasses blanches ont été relevés. D’autres observateurs signalent un peu plus tard en journée, 1 Bécasseau sanderling, 1 Gravelot à collier interrompu et 3 Avocettes élégantes supplémentaires. Les deux couples de Petits gravelots, un installé en amont du pont Napoléon et l’autre en aval ont été relevés à nouveau cette semaine.

 

Chez les passereaux, aucun nouveau migrateur transsaharien n’a été noté, la migration pour ces espèces semble maintenant terminée. Les Hirondelles rustiques continuent régulièrement à venir chasser les insectes au dessus de l’eau. Les Rousseroles effarvattes ont été entendues ce 3 juin et les Rousserolles turdoïdes ont été relevées le 2 juin par d’autres observateurs. Hirondelles de rochers et Martinets noirs continuent de nicher sous le pont Napoléon. Les oiseaux sédentaires (Pie bavarde, Corneille noire, Capucin à bec-de-plombs, Bouscarle de cetti, etc.) sont toujours présents. La nidification d’une dizaine de Moineaux domestiques se poursuit sur les façades est du bâtiment de Cap 3000.