Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Vautour fauve © Steeve PeyronDes efforts importants de conservation sont entrepris pour reconstituer les populations de vautours dans le Verdon dans la cadre d'un programme spécifique. Nous vous présentons dans cet article le bilan de reproduction du programme pour l'année 2020.

 

Vautour fauve

L’effectif nicheur atteint 247 couples pour 157 juvéniles envolés (1104 depuis 2002) soit le même nombre de jeunes envolés qu’en 2019 avec 220 couples. Par conséquent, le succès de reproduction 2020 chute à 64% contre 72% l’année dernière (moyenne 66%).

Evolution démographique de la colonie de Vautour fauve du Verdon

Certains poussins (23 en 2020) sont bagués au nid pour étudier l’évolution de la population (taux de survie, mortalités, déplacements, perturbations). Pour informer les pratiquants d’escalade, 14 affichettes ont été installées concernant 40 voies sensibles susceptibles de perturber 25 nids occupés.

Depuis le début de l’année, 368 vautours fauves différents ont été identifiés dans le Verdon.

 

Vautour moine

Pour la première fois 5 couples étaient formés et tous ont pondu, entre mi-février et mi-mars. Les éclosions sont intervenues entre fin mars et fin avril. Le 5ème couple a été découvert début juin alors qu’il élevait son poussin sur un nouveau site. Finalement, 3 poussins se sont envolés, issus des couples suivants : Jean et Exo1, ce couple historique nichent depuis 2013 ; Girolle et Précoce (nés dans les Baronnies en 2013) qui ont élevé leur 2ème poussin ainsi que Nestor (Grands Causses 2009) et Alambic (Baronnies 2014) qui ont réussi a élevé leur premier poussin. Les deux autres couples sont Alcyone et Capella (libérés dans le Verdon en 2007 et 2017), 2ème reproduction échouée, et Voltige (libérée dans le Verdon en 2016) et Anjou (libéré dans Baronnies en 2010) pour lesquels c’était la première tentative.

Depuis le début de l’année, 30 vautours moines différents ont été identifiés dans le Verdon. Un individu sera réintroduit au cours de l’automne 2020.

Vautour moine © Aurélien Audevard

 

Vautour percnoptère

Le couple des Gorges du Verdon niche chaque année depuis 2011 et son succès n’était que bisannuel, uniquement les années impaires jusqu’en 2017. Depuis, il niche et produit un jeune chaque année.

Le premier adulte a été observé le 20 mars et le couple est apparu sur le site habituel le 28 mars. Il s’agit des mêmes oiseaux depuis 2011. La ponte a été déposée entre le 16 et le 22 avril et le poussin est né entre le 22 mai et le 10 juin. Bagué le 6 aout, il s’est envolé autour du 28 aout à peu près au moins où ses parent ont quitté le site. Il est resté jusqu’au 3 septembre puis il est parti aussi en migration.

Vautour percnoptère © Martin STEENHAUT - martinsnature.com

 

La LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur remercie l'ensemble des partenaires du programme "Vautours du Verdon" pour leurs soutiens.