Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

2019 07 03 Inventaire des papillons de nuit à Port-Cros - Marion FouchardCes dernières années beaucoup de personnes, beaucoup d’articles de presse font le constat désolant de la disparition d’espèces de papillons et de la diminution du nombre d’individus.

Lors de la deuxième session d’inventaire des papillons de nuit et des coléoptères nocturnes de l’île de Port Cros, c’est avec plaisir que nous avons pu constater un phénomène encourageant pour l’avenir : une grande abondance d’une espèce bien de chez nous, inoffensive que ce soit à l’état d’adulte ou de chenille : Le Disparate.

Bombyx disparate, Lymantria dispar © Marion FouchardContrairement aux « on-dit » publiés dans la presse ces derniers jours, le Disparate est un papillon indigène, qui se développe sur les arbres feuillus. Il fait le bonheur des oiseaux et des chauves-souris qui s’en nourrissent. Cette espèce connait des fluctuations d’abondance selon les années avec parfois des pullulations, comme c’est le cas cette année, mais cela reste très localisé et les arbres se remettent de ces épisodes.

Cette même nuit, une quinzaine d’autres espèces de papillons de nuit ont été observées, dont certaines qui se développent également sur les arbres feuillus comme par exemple le Sphinx du chêne vert. Le Disparate n’a donc pas empêché le développement des autres papillons qui sont sur les mêmes arbres pour se développer.

Autant se réjouir donc plutôt que de s’alarmer, c’est une belle année pour la biodiversité.

Sphinx du chêne vert, Marumba quercus © Marion Fouchard