Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Ce mardi 20 avril, les petites mains de nos bénévoles et salariés ont entretenu le jardin à papillons du hâteau de l’Escarelle. Avec l’alternance de pluies et de soleil durant le mois d’avril, le jardin est en pleine effervescence.

Lire la suite...La commune de Lambesc (13) fait désormais partie du réseau des Refuges LPO. Deux sites très différents et très complémentaires ont été retenus: d'un côté le parc Vallat proche du centre bourg avec un projet de création d'un jardin aux papillons. Dans ce cadre, une visite au jardin des papillons de l'Escarelles dans le Var est organisée le 28 avril prochain pour les élus de la commune de Lambesc mais aussi, car le projet fait boule de neige, pour des élus de la commune d'Alleins qui sont également très intéressés par le projet. Au-delà de cette visite et de ces belles perspectives, cette nouvelle labellisation crée une véritable dynamique territoriale puisque de plus en plus de communes nous sollicitent pour faire « comme à Lambesc » selon l’expression utilisée.

Lire la suite...Ce maginifique village du Luberon de 75 âmes s'est engagé dans une démarche de connaissance et de valorisation de sa biodiversité locale. Le Conseil Municipal a souhaité s'engager au côté de la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur pour labeliser ses espaces publics en Refuges LPO. Une convention a été signée mercredi 21 avril pour permettre à la LPO d'étudier la biodiversité du village et de labeliser les espaces publics. Des propositions d'actions favorables à la biodiversité seront ensuite proposées à la municipalité mais égalementa aux habitants qui souhaiteraient également s'engager. 

Lire la suite...Dans le cadre du renouvellement de la convention du Refuge LPO du site archéologique de Glanum, de nouveaux inventaires naturalistes permettent d’apprécier les évolutions depuis le premier diagnostic réalisé en 2016.

Lire la suite...La famille des Refuges LPO s'agrandit dans les Alpes de Haute-Provence grâce à la commune de Gréoux les Bains.

En effet, la commune de Gréoux les Bains s'est engagée à labelliser trois lieux emblématiques de la commune à savoir, le parc Merlon, le parc Oliva et les berges du Verdon. L'espace jeunesse a aussi été labellisé Refuge LPO "établissement".

 

Lire la suite...En 2019, la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur et le lycée agricole d'Hyères ont travaillé ensemble afin de mettre en place un refuge LPO sur l’établissement. Ce projet avait abouti, entres autres, à la pose de nichoirs afin de pouvoir accueillir des oiseaux et enrichir la biodiversité du site.

Lire la suite...À la suite des inventaires réalisés en 2020 au sein du « Refuge LPO » - Ligue pour la Protection des Oiseaux - de la station de traitement des eaux usées d’AmphorA à La Garde, la Métropole TPM, Veolia Eau et la LPO PACA ont mis en place des habitats pour oiseaux et mammifères dans le but de favoriser la biodiversité sur le site. Rencontre avec Norbert Chardon, responsable LPO des actions et des projets dans le Var.

Lire la suite...Le site des étangs de Sauvebonne est une zone humide façonnée par l'Homme qui présente une mosaïque d'habitats favorables à l'avifaune : des milieux ouverts bénéfiques pour l'alimentation et des milieux forestiers et fermés protecteurs pour la nidification. 89 espèces d'oiseaux ont déjà été contactées sur le site lors des prospections réalisées dans la cadre de l'état zéro du plan de gestion.

Lire la suite...La LPO recommande de ne plus tailler les haies ni d’élaguer les arbres entre fin mars et fin juillet, afin que la saison de reproduction puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles.

Lire la suite...La LPO compte aujourd’hui plus de 35 000 terrains labellisés Refuges LPO allant du jardin de particulier, de balcons ou terrasses, d’espaces verts communaux ou d’entreprises à de nombreux établissements (écoles, hôpitaux…) totalisant 46 000 hectares d’espaces de nature préservés. Les Refuges LPO c’est aussi un réseau de 130 coordinateurs, des salariés et des bénévoles, qui font vivre le programme partout en France, plusieurs centaines d’animations, des rencontres et d’évènements. Mais avant tout, le réseau des Refuges, ce sont des citoyens engagés dans la protection de la nature. L’histoire des Refuges est celle que chacun d’entre vous écrit chaque jour, dans son jardin, sur son balcon, sur le terrain d’une commune, d’une entreprise ou d’un établissement.