Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Jet-stream à la curée © Rachid El KhamlichiLe 27 avril à Jbel Moussa dans le nord du Maroc, l’ornithologue Rachid El Khamlichi photographie le juvénile bagué GJT lors d’une curée. « Jet-Stream » est né dans les gorges du Verdon au printemps 2019.

Ces déplacements de Vautours fauves sur de très grandes distances n’ont rien d’inhabituels. On peut citer le cas de « Trionyx », un autre Vautour fauve du Verdon, vu au Sénégal en janvier 2010, alors qu’il était lui aussi âgé d’un an. Ce phénomène de dispersion s’explique par une phase d’erratisme qui touche les Vautours fauves entre leur première et leur quatrième année et les pousse à quitter leur colonie pour voyager. Chaque automne voit ainsi affluer toute une génération de vautours dans la péninsule Ibérique, certains gagnant ensuite l’Afrique en franchissant le Détroit de Gibraltar. Ce flux s’inverse au printemps, on peut donc supposer que « Jet-Stream » a hiverné en Afrique subsaharienne avant de revenir en Europe, Jbel Moussa étant la dernière étape avant de passer le Détroit.

Jet-Stream © Rachid El KhamlichiDéplacement de Jet-Stream

Les vautours du Verdon