Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Test de positionnement d'une balise (de la taille d'un Vautour) sur un Circaète Jean-le-blanc -Loriane Aubinais - Benoît Van Hecke - Céline Le Martelot ©Trossero MarieCe mois-ci, le centre de sauvegarde a accueilli différents professionnels du programme de recherche sur le Circaète Jean-le-blanc, tous réunis dans le cadre d'une étude de l'impact des parcs éoliens sur les rapaces à l’aide de balises GPS. 

Test de balises sur nos pensionnaires 

Deux types d’accroches de balise GPS ont pu être testés sur nos individus en volières. Cette étape permet de choisir le meilleur positionnement de la balise pour optimiser l'enregistrement des données nécessaires à l’étude. Elle est également cruciale pour s’assurer du bien-être de l'animal sauvage afin qu’il ne soit pas du tout impacté physiquement lors de ses mouvements en vol.

Mesure du bec d'un Circaète Jean-le-blanc avec cache-yeux ©Trossero MarieMesure du tarse (patte) d'un Circaète Jean-le-blanc ©Trossero MarieTest de positionnement de la Balise (de la taille d'un Vautour) sur un Circaète Jean-le-blanc ©Mermet-Lyaudoz Marion

Cette action s’intègre dans un projet de thèse encadré par l’Institut Méditerranéen de la Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale, visant à étudier la réponse comportementale des grands rapaces à l’installation de parcs éoliens sur leur territoire. L’éolienne produit une énergie renouvelable utilisée pour pallier aux émissions de carbone relâchées dans l’atmosphère dans le contexte du réchauffement climatique. Toutefois, les parcs éoliens ont des répercussions non-négligeables sur la faune sauvage, que ce soit sur les chauves-souris comme sur les rapaces. 

L'énergie éolienne, entièrement bénéfique pour l'environnement ?

Les fermes éoliennes ont un impact à la fois direct sur les rapaces lorsqu’ils rentrent en collision avec les pales et indirect de par la réduction de leur habitat (lieux de reproduction, de chasse...). De nombreuses recherches dont fait partie ce projet, permettent d’accompagner le développement de cette ressource d’énergie afin d’éviter les dégâts visibles au sein des populations de rapaces en Europe.  

Mesure du bec d'une Buse variable ©Trossero MarieMesure du bec du Milan Royal ©Trossero Marie

Le projet intègre plusieurs sites en France et aux Pays-Bas ainsi que des données récoltées sur d’autres études réalisées en Europe de l’Ouest. Ces derniers comportent des expériences dites “Before/After” afin d’observer les comportements des rapaces sur les sites étudiés avant et après la mise en place des structures éoliennes. 

Les soigneuses et leur équipe ont ainsi eu l’occasion de rencontrer les responsables du programme de recherche sur le Circaète Jean-le-blanc : Olivier Duriez (Maitre de conférence Université de Montpellier), présent en tant que formateur à la pose de harnais pour électronique embarquée (balise), Olivier Hameau (Responsable de programme biodiversité LPO PACA), Elvin Miller (Technicien Rapaces, Conservation d’Espaces Naturels PACA), Alexandre Millon (Enseignant chercheur à l’Institut Méditerranéen de la Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale) & Benoît Van Hecke (Ornithologue LPO Vienne). Leur étude se portera précisément sur le parc éolien d’Artigues-et-d 'Ollières dans le var en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. De nombreux échanges entre l'équipe du centre et les responsables du Programme Circaète ont permis d'en apprendre plus sur le travail de chacun. 

Du changement dans notre équipe !

Nous profitons de cette journée collaborative pour vous annoncer le départ de la soigneuse Alexandra De Kerviler, qui se dirige vers de nouveaux horizons. Toute l’équipe la remercie pour son travail durant toutes ces nombreuses années et lui souhaite de s’épanouir dans ses futurs projets ! C’est ainsi que nous vous présentons Céline Le Martelot, notre nouvelle soigneuse faune sauvage au centre de sauvegarde de Buoux. Vous aurez peut-être l’occasion d’échanger avec elle au téléphone si vous êtes amené à découvrir un animal sauvage en détresse ! 

Mesure du tarse (patte) par Alexandre Millon - Contention par Céline Le Martelot ©Trossero MarieContention du Circaète Jean-le-Blanc par Loriane Aubinais et Céline Le Martelot ©Trossero Marie

Pour nous aider à poursuivre nos actions, vous pouvez faire un don au centre de sauvegarde ou utiliser le moteur de recherche solidaire Lilo.