Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

dscn1717 copieL’Ecureuil roux était à l’honneur en ce samedi 06 avril à la médiathèque la Passerelle à Vitrolles (13). Ghislaine Péchikoff, administratrice de la LPO PACA et passionné par l’espèce est venue nous présenter sa conférence sur ce petit mammifère apprécié de tous.

L’Ecureuil roux est un rongeur au même titre que les campagnols ou bien la Marmotte des alpes mais se différencie par sa spécialisation en milieu forestier. En effet, l’espèce est arboricole et représente notre seul rongeur autochtone arboricole de France.

Facile à identifier, il se différencie des autres espèces Eurasiennes ou exotiques introduites par ses pinceaux sur les oreilles (comme les lynx). Souvent roux, il peut parfois tendre vers le brun ou le noir mais possède toujours un ventre blanc.

L’espèce est présente partout en France métropolitaine (sauf la Corse et les autres îles) et étend sa répartition jusqu’à l’est de l’Asie (Présent au nord-est de la chine). L’espèce est strictement protégée en Europe mais chassée en Chine ainsi qu’en Russie principalement pour sa fourrure.

Si elle n’est pas classée sur la liste rouge des espèces en voie de disparition en France et en Europe, elle fait depuis quelques années, l’objet d’une attention particulière car l’espèce est supposée en déclin (seulement au stade théorique, il n’y jamais eut de vrais recensements de l’espèce en France).

Même si sa population se porte relativement bien en France  des menaces d’origines anthropiques viennent se rajouter aux menaces d’origines naturelles :

D’origines naturelles :

  • prédation par la Martre des pins, l’Autour des palombes, la fouine, le putois ou le chat domestique
  • Maladies et parasitisme

D’origines anthropiques :

  • les collions routières (facteur important de mortalité en France)
  • le chat domestique
  • les écureuils (exotiques) introduits, souvent plus imposants qui supplantent le roux au sein de son habitat naturel

En Grande-Bretagne, l’Ecureuil gris d’origine nord-américaine a été introduit avant les années 40 et a complètement fait disparaitre l’écureuil roux dans plus de 70 % du territoire. L’Ecureuil roux se retrouve aujourd’hui cantonné à l’extrême nord du pays.

En France, nous avons l’Ecureuil à ventre rouge ou Ecureuil de Pallas introduit initialement au cap d’Antibes mais aujourd’hui présent à Cannes et en progression vers le nord. Un noyau de population est également présent sur la commune d’Entressen dans les Bouches-du-Rhône.

L’Ecureuil gris est également aux portes de la France dans le piémont Alpin italien et des prédictions montrent son arrivés prochaine en France.

Un plan de de lutte contre l’écureuil de Pallas est actuellement réalisé en PACA mais sera-t-il suffisant pour empêcher la propagation de l’espèce afin d’éviter le désastre qui a eu lieu en Grande-Bretagne … ?

Plus d’information sur : http://ecureuils.mnhn.fr/enquete-nationale/

Cette conférence a attiré 24 personnes toutes très intéressé par le sujet. La conférence s’est d’ailleurs terminée par de nombreuses questions.

Merci à Ghislaine pour sa présentation particulièrement instructive et enrichissante !

Pour participer à l’apport de connaissances sur l’Ecureuil roux ainsi que sur le faune sauvage de manière générale, rendez-vous sur le site « Faune PACA » pour rentrer vos observations d’animaux sauvages : https://www.faune-paca.org