Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Vanneaux huppés - Jean-Michel BomparAprès un mois de novembre extrêmement pluvieux ayant contraint à annuler les précédents inventaires, un comptage ornithologique des salins d’Hyères a enfin pu être réalisé le jeudi 05 décembre. Il a été réalisé par Jean-Michel Bompar, Elise Cougnenc, Estelle et François Spaeth.

 

Avec 76 espèces observées pour un total de 3790 individus, le comptage de la semaine est marqué par une arrivée importante d’oiseaux d’eau hivernants.

Les effectifs d’anatidés sont ainsi en augmentation pour la plupartdes espèces avec notamment les retours de migration des Tadornes de Belon (210 individus comptabilisés cette semaine, 57 lors du dernier comptage fin octobre). Les Sarcelles d’hiver et les Canards colverts sont également bien représentés avec respectivement 166 et 242 individus comptés lors de la journée. Les Canards siffleurs commencent également à prendre possession des salins (45 individus) et de nouvelles arrivées devraient se produire dans les prochaines semaines. Les Canards souchets et Canards chipeaux complètent la liste des espères observées lors de la journée. À noter également la présence de 3 Harles huppés sur l’étang nord. Seuls les
grèbes présentent des chiffres faibles par rapport à ce qui est habituellement enregistré à cette saison.

Avec l’approche de l’hiver, les Flamants roses et les Grands cormorans voient logiquement leur effectif augmenter par rapport au dernier comptage passant de 858 à 947 pour les Flamants et de 49 à 102 pour les Grands cormorans.

Du côté des limicoles, 14 espèces ont pu être dénombrées lors du comptage. Les mouvements incessants des oiseaux et les niveaux d’eau particulièrement hauts ont compliqué leur détection. Les espèces les plus représentées cette semaine sont le Bécasseau variable (233 individus), le Vanneau huppé (86 individus), Bécasseau minute (45 individus) et le Pluvier argenté (33 individus). À noter également un groupe de 8 Avocettes élégantes au salin des Pesquiers qui pourrait peut-être hiverner sur le site.

Chez les Laridés, les effectifs de Goélands leucophées (165 individus) sont inférieurs à ceux enregistrés habituellement, probablement en raison des niveaux d’eau très hauts qui ont entièrement recouverts les reposoirs où ils stationnent habituellement. Les Mouettes rieuses montrent quant-à-elles des effectifs plus habituels avec 363 oiseaux comptabilisés dont un individu leucique au plumage atypique presque entièrement blanc. 14 Sternes Caugek ont également été notées durant la journée.

Du côté des passereaux, la diversité et les effectifs sont intéressants notamment pour le Pipit farlouse (73 individus).

Le reste des espèces observées est habituel pour la saison : Tarier pâtre, Pouillot véloce, Fauvette Pitchou, Accenteur mouchet, Rougegorge familier, Bruant des roseaux… À noter tout de même la présence de deux Gorgebleues à miroir sur les Vieux salins, une espèce moins fréquente pour la région en cette saison.

Enfin, les rapaces diurnes n’étaient pas en reste puisque que 5 espèces ont pu être observées pendant le comptage : Buse variable, Busard des Roseaux, Épervier d’Europe, Faucon crécerelle et un Faucon émerillon. Le prochain comptage aura lieu le lundi 16 décembre et sera à nouveau assuré par Aurélien Audevard.