Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Des bénévoles présents lors du deuxième passage, le 08 décembre 2018. Merci à eux pour leur participation © LPO PACADans le cadre du programme Life (www.life-alpilles.com) conduit par le Parc naturel régional des Alpilles pour protéger la biodiversité et en particulier les oiseaux, trois camps de prospections spécifiques au Grand-duc d’Europe (Bubo bubo) sont en cours de réalisation. Répartis sur trois mois, novembre, décembre et janvier, les camps de prospections sont ouverts à toutes et à tous. La prochaine date à venir est le 19 janvier 2019.

Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à contacter Cassandra Durret au 06 73 63 96 27 ou par mail sur cassandra.durret@lpo.fr.

Nous comptons sur vous !

 

Explications synthétiques du protocole et résultats

Grand-duc d'Europe © David LedanUn état initial de la population a été réalisé en 2014 et 2015 pour estimer la population de Grand-duc d’Europe sur le massif et caractériser son régime alimentaire. L’action de cette année consiste à définir la tendance de la population au sein du massif et de renseigner la taille des territoires des différents couples présents.

Le Grand-duc d’Europe est le plus grand rapace nocturne d’Europe. Sédentaire et territorial, celui-ci niche dans les falaises à la fin de l’hiver. En conséquence, la période octobre – janvier devient la période la plus favorable pour l’entendre chanter, lorsqu’il défend son territoire ou recherche d’un partenaire sexuel pour s’accoupler.

Le protocole se définit par un temps d’écoute, d’une durée d’une heure, dès le coucher du soleil. L’objectif étant d’identifier les individus chanteurs et de renseigner leurs positions sur une cartographie minutieusement préparée. Tout le massif a été sectorisé en mailles de 1,5 x 1,5 km, soit un total de 110 mailles à prospecter.

Alpilles © LPO PACASur ces 110 mailles, trente ont été sélectionnées aléatoirement pour les missions de camps de prospection. Pour le premier passage, les bénévoles, répartis sur les différentes mailles, ont enregistré 20 contacts : 11 mâles, 6 femelles et 3 indéterminés soit 1,5 contact par maille ! Ces résultats sont provisoires et ne reflètent en rien la taille de la population de Grand-duc d’Europe dans le massif des Alpilles.