Les Alpilles © j. MézierAu cours de l’année 2018, dans le cadre du LIFE Alpilles, la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur (LPO PACA), avec la collaboration du Parc naturel régional des Alpilles (PNRA) et d’A ROCHA, a renouvelé le suivi porté sur six espèces d’oiseaux remarquables de la ZPS des Alpilles.

Les objectifs de cette étude ont été de déterminer des densités pour chaque espèce, au sein des différents habitats des Alpilles mais aussi d’estimer la taille de ces populations pour l’ensemble de la ZPS, quatre ans après l’étude initialement réalisée, afin d’évaluer l’évolution de ces populations au cours du temps.

L’évaluation quantitative de la taille des populations de passereaux et d’Engoulevent d’Europe dans le massif des Alpilles a mené à des résultats mitigés. Excepté pour le Bruant ortolan qui peut être considéré comme éteint localement, la méthode utilisée nous a permis de confirmer le bon état des populations d’Alouette lulu et d’Engoulevent d’Europe, dont les densités peuvent être considérées comme stables. La Fauvette pitchou présente même des densités supérieures aux autres résultats connus, renforçant l’idée d’une forte population dans les Alpilles. Toutefois, l’amplitude des intervalles de confiance implique de prendre les résultats actuels avec parcimonie. La population de Pipit rousseline semble plutôt être en bon état en 2018, contrairement à ce qui était annoncé après l’état des lieux 2014. Nos analyses statistiques ont également pu confirmer la plupart des préférences écologiques en terme d’habitat de ces espèces. Néanmoins, l’Engoulevent d’Europe et le Pipit rousseline semblent plus généralistes qu’attendu. Enfin, le Petit-duc scops s’est révélé plus abondant qu’en 2014 avec un minimum de 42 mâles chanteurs en zones favorables. Ces oiseaux se concentrent préférentiellement en zones urbaines et périurbaines bien qu’une extension de leur territoire de chasse soit possible.

Télécharger le Faune-PACA Publication n°80 : Comparaison 2014/2018 des densités et tailles de populations de six espèces d’oiseaux remarquables de Provence dans la Zone de Protection Spéciale des Alpilles