Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Blé © David Mark - PixabayDans la perspective du débat public sur l’agriculture, la LPO publie un guide pour mieux comprendre la Politique Agricole Commune. La Commission nationale du débat public (CNDP) a été chargée par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation d’organiser une consultation citoyenne inédite sur l’agriculture. Les Français vont ainsi pouvoir contribuer à l’élaboration du futur Plan Stratégique National, déclinaison française de la nouvelle Politique Agricole Commune (PAC) de l’Union Européenne pour la période 2021-2027.

Jusqu’au 31 mai 2020, des débats publics se tiendront dans toutes les régions françaises tandis que le site imPACtons.debatpublic.fr/ recueillera les avis des internautes. Sur le même modèle que la convention pour le climat, 140 personnes tirées au sort seront également réunies en mars afin de s’exprimer sur les objectifs de la politique agricole française et leur hiérarchisation.

 

La PAC pour les nuls

La LPO, membre de la plateforme des 41 organisations « Pour une autre PAC », publie à cette occasion « Comprendre la Politique Agricole Commune » à l’intention des citoyens soucieux de contribuer à cet exercice de démocratie participative portant sur des enjeux cruciaux relevant de la responsabilité collective.

Comment fonctionne la PAC actuelle ? Quel est son impact sur l’environnement et la biodiversité ? Pourquoi sommes-nous tous concernés et comment agir à notre échelle ? … Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de participer au débat public sur la PAC en téléchargeant ces documents :

« Comprendre la Politique Agricole Commune » (version complète)

« Comprendre la Politique Agricole Commune » (version courte)

Pour Allain Bougrain Dubourg : « Les citoyens européens doivent être informés et conscients de l’impact colossal qu’a la PAC sur leur alimentation et leur environnement. Ils pourront, en conséquence, faire des choix éclairés quant à leurs pratiques de consommation tout en réclamant les urgentes réformes politiques qui s’imposent en matière de transition agro-écologique. »

 

Agissons pour une agriculture durable

Entre 2014 et 2020, 362,8 milliards d’euros, soit près de 40% du budget total de l’UE, ont été consacrés à la Politique Agricole Commune, à laquelle chaque européen a donc contribué en moyenne à hauteur de 114 euros par an.

Depuis sa création en 1962, la PAC a encouragé un système agricole très intensif privilégiant la productivité au détriment des écosystèmes. Les surfaces dédiées à la monoculture et l’utilisation de produits phytosanitaires n’ont cessé d’augmenter, conduisant à la destruction des milieux naturels. Nombreux à dépendre des aides financières européennes, dont les critères d’attribution influencent très largement leur manière de produire, les paysans de l’UE ont été les premières victimes de cette politique.  

Aujourd’hui, il est vital que le levier financier de la PAC soit utilisé dans l’objectif de promouvoir une agriculture durable qui soit à la fois respectueuse de la biodiversité et vertueuse pour le climat. Cause principale du déclin de la biodiversité européenne, la PAC doit maintenant devenir une partie essentielle de la solution.

 

Source : https://www.lpo.fr/actualites/la-lpo-vous-souhaite-une-joyeuse-pac